Connectez-vous avec nous

Le journal du musulman

Vu sur le net

Islam, halal, fête du cochon… les dérapages du maire à Hayange

Les révélations chocs se multiplient à Hayange (Moselle) où le maire est désormais mis en cause pour des décisions prises “contre” ses concitoyens de confession musulmane.

Les révélations chocs se multiplient à Hayange (Moselle) où le maire est désormais mis en cause pour des décisions prises “contre” ses concitoyens de confession musulmane.

Islam, fête du cochon, pression sur les commerçants, bataille contre le halal, refus de la promotion de la danse orientale… La municipalité FN – notamment son jeune maire de 34 ans – est de nouveau mis en cause par des élus de la ville et des habitants. Fabien Engelmann qui est déjà mis en cause dans une possible fraude de compte de campagne, critiqué pour avoir repeint des œuvres d’art par “patriotisme douteux” et pointé du doigt pour sa gestion des ressources humaines est de nouveau au cœur du scandale.

Selon une enquête de “France TV info”, le nouveau maire FN s’en prend particulièrement à la communauté musulmane de sa ville par des mesures polémiques.

Première provocation du maire FN: organiser une “fête du cochon” sur la “place de la résistance” d’Hayange. À la mi-septembre, les habitants sont invités à la fête du cochon soutenue sur internet par des groupuscules d’extrême droite satisfait de l’absence probable des musulmans.

D’ailleurs, l’un des bouchers halal de la ville a été invité à fermer le dimanche sur demande de la municipalité frontiste, sans “aucun fondement légal”. Sans compter les “pressions importantes” de la ville sur un autre boucher halal qui “doit” vendre de la “viande traditionnelle” en plus de produits halal

La suite de l’article sur loractu.fr

En haut