Connectez-vous avec nous

Le journal du musulman

Attaque au hachoir, Tarik Barnoussi le héros du Lidl

Actualité

Jeumont : Attaque au hachoir, Tarik Barnoussi le héros du Lidl

À l’aide d’un caddie, il a réussi à maîtriser l’agresseur qui venait de blesser quatre personnes avec un hachoir.

Tarik Barnoussi s’est pris un coup de hache sur la tête et y a perdu deux doigts

Neruda57 Twitter.

Je n’ai pas eu de réflexion sur le coup. Il n’y a pas de réflexion entre sauver sa propre vie ou sauver plusieurs vies humaines“, a-t-il déclaré à BFM.

Un caddie comme bouclier de protection

Il est 19h ce lundi 12 décembre quand un homme pénètre dans le supermarché Lidl de Jeumont (Nord). Armé d’un hachoir et d’un couteau, il pourchasse les clients dans les allées du magasin et plus précisément au niveau des caisses en portant plusieurs coups à ses victimes.

C’est à ce moment-là que Tarik Barnoussi, 38 ans, commence à comprendre ce qui se passe, lorsqu’une femme part en courant, laissant son caddie de course à la caisse.

Quand je l’ai vu asséner des coups au jeune homme et à la jeune fille, la première chose qui m’est venu à l’esprit c’était d’attirer son attention pour l’éloigner des personnes blessées“, précise-t-il.

Malgré cela, l’assaillant, qui a soit disant un profil schizophrène, réussi à blesser Tarik Barnoussi. “Je lui ai foncé dedans, mais il a quand même réussi à me toucher avec sa hache derrière la tête. Puis j’ai essayé de lui sauter dessus et de le mettre par terre ou de le maîtriser, mais il m’a assené un deuxième coup de hache“, explique-t-il.

À ce moment-là, Tarik Barnoussi n’a qu’une seule solution: utiliser sa main pour se protéger. “Je me suis protégé avec ma main, mais il m’a tranché les doigts lors de l’impact”, raconte l’homme.

Deux blessures à la main droite

Après cela, l’assaillant retourne ses armes contre lui et se blesse grièvement au niveau du cou.Tarik Barnoussi, s’est fait amputer d’une phalange de l’annulaire et les nerfs ainsi que les artères du majeur sectionnées.

J’ai été hospitalisé à SOS Mains à Valenciennes. Le chirurgien a fait du bon travail en me recousant mon majeur et en essayant de sauver le maximum“, précise Tarik.

Après ces opérations, l’homme ne sait pas s’il pourra retrouver totalement l’usage de sa main. “Je retrouverai entre 90 et 95% d’usage de ma main“, explique le héros.

Des messages de remerciements de toute la France

L’homme de 38 ans, en reconversion professionnelle dans le domaine de l’horlogerie, a encore du mal à réaliser le statut de “héros” qui lui a été attribué.

Je n’ai pas encore conscience de ce mot. C’était un geste instinctif. Je vais mettre longtemps avant d’accepter ce mot de héros“, avoue-t-il.

Pourtant, les messages de remerciements et de soutiens ne se sont pas fait attendre. “J’ai reçu des messages, des encouragements et des remerciements de mes amis, des personnes qui me connaissent depuis mon enfance“, explique-t-il.

BFM youtube.
En haut