Connectez-vous avec nous

Le journal du musulman

un musulman en prière a été remplacé par un dos-d’âne sous couvert d’humour

Actualité

commune de Vendée : L’image d’un musulman utilisée pour représenter un dos-d’âne lors d’un conseil municipal

Lors d’une séance du conseil municipal délégué de Boufféré, dans le cadre d’une présentation d’un projet de ralentissement devant un commerce local, un musulman en prière a été remplacé par un dos-d’âne sous couvert d’humour

Un discours insultant a été tenu à l’égard des musulmans, en public, lors d’une séance officielle

Tajmaât Services Twitter.

une description purement Islamophobe


« À Montaigu-Vendée, il est possible de montrer des images inacceptables, sous couvert d’humour, sans que cela ne choque personne. » 
Sur leur blog, les élus du groupe d’opposition municipale (divers gauche) de la commune du nord Vendée affichent leur « consternation ».

En présence des enfants et des parents

L’image en question ? Un panneau de signalisation annonçant la présence d’un dos-d’âne. Elle a été projetée lors d’une séance du conseil municipal délégué de Boufféré, pour présenter un projet de ralentisseur devant un commerce local. Sauf que le ralentisseur y était remplacé par un musulman en prière, le tout accompagné des mots « dos d’ânes ».

« Je l’ai tout de suite remarquée, indique Sophie Licoine, l’élue d’opposition qui participait au conseil. Je n’ai pas réagi, je ne voulais pas davantage attirer l’attention des enfants. » La séance, mardi 6 décembre, se tenait en présence du conseil municipal des enfants (CME), une dizaine d’élèves de CM2, accompagnés de leurs parents.

« Image déplacée »

« L’intervenante s’est amusée de son « humour décalé », mais il s’agit là, soyons clairs, d’un discours islamophobe, proféré en public, lors d’une séance officielle », poursuit le groupe d’opposition. Pointant une responsabilité collective, il a écrit au préfet et réclame l’ouverture d’une enquête.

Le maire de Montaigu-Vendée reconnaît « une erreur grossière ». « L’élue en charge du CME, une personne très dévouée, a fait un power point à la dernière minute. Sans passer par les services de la Ville, en copiant-collant une image totalement inappropriée », plaide Florent Limouzin (divers droite). Il promet d’en reparler avec les enfants du CME, et de se montrer « plus attentif sur la production de documents » sous la responsabilité de la collectivité.

En haut