Connectez-vous avec nous

Le journal du musulman

Actualité

Arabie saoudite : Meeting stratégique avec la Géorgie

L’Arabie saoudite et la Géorgie ont publié jeudi une déclaration conjointe convenant d’un certain nombre de questions liées à l’économie, à l’investissement, à l’énergie et à la sécurité,  marquant l’achèvement de la visite du premier ministre géorgien Irakli Garibashvili à Riyad.

Al arabiya

Garibashvili, arrivé mercredi en Arabie saoudite, a eu des entretiens officiels avec le prince saoudien Mohammed ben Salmane en présence de délégations de hauts responsables des deux parties. Les pourparlers ont débuté avec le Premier ministre géorgien déclarant que son pays soutenait la candidature du Royaume pour accueillir la fameuse exposition universelle de 2030. Il a ensuite exprimé sa confiance concernant l’aptitude du Royaume à accueillir un événement qui offrirait aux visiteurs une expérience unique. Cette décision a été vivement accueillie par le prince héritier.

Économie et investissement

Abordant les questions liées à l’économie et aux secteurs d’investissement, les deux parties ont souligné l’importance de renforcer le commerce entre leurs deux nations et d’élever le niveau des investissements mutuels. Ils ont également convenu de tirer parti des opportunités d’investissement ,dans divers domaines prometteurs tels que les énergies renouvelables, l’agriculture, la production et le tourisme.

“Au cours des pourparlers, les deux parties ont salué le rôle central que joue le secteur privé dans la coopération économique entre les pays où elles ont convenu de l’importance de créer des conditions d’investissement appropriées pour le secteur privé dans les deux pays”, indique le rapport du meeting.

L’Arabie saoudite et la Géorgie ont également convenu d’augmenter les visites mutuelles et d’organiser périodiquement des forums d’investissement et d’affaires. “Ils ont également souligné la nécessité d’exhorter les entrepreneurs des deux côtés à tirer parti des opportunités d’investissement disponibles dans les deux pays et, par conséquent, à les traduire en partenariats tangibles”. Les deux dirigeants ont également convenu de former le Conseil commercial conjoint saoudo-géorgien.

Énergie et changement climatique

Quant au secteur de l’énergie, les deux parties ont exprimé leur intention de renforcer la coopération dans différents domaines, notamment le secteur des énergies renouvelables, les utilisations innovantes des ressources en hydrocarbures et l’efficacité énergétique.

La Géorgie, pour sa part, a salué les efforts de l’Arabie saoudite pour atténuer l’impact du changement climatique et a offert son soutien à l’Initiative verte saoudienne (SGI) et à l’Initiative verte du Moyen-Orient.

Coopération en matière de sécurité et affaires extérieures

Les responsables saoudiens et géorgiens ont également exprimé leur intérêt à renforcer la coopération et la coordination bilatérales dans la lutte contre toutes les formes de criminalité, y compris l’échange d’expertise et de formation. Les responsables ont également échangé des opinions sur des questions régionales et internationales où les discussions ont porté sur la situation au Yémen et en Ukraine.

“En ce qui concerne la situation au Yémen, les parties ont souligné leur plein soutien aux efforts déployés par l’ONU pour parvenir à une solution politique globale à la crise yéménite. La partie géorgienne a salué l’initiative du Royaume de mettre fin à la guerre au Yémen ainsi que ses efforts visant à encourager le dialogue entre les parties yéménites », indique le communiqué.

Pour la crise ukraino-russe, les deux parties ont souligné l’importance de régler les différends par des moyens pacifiques et de déployer tous les efforts possibles pour réduire l’escalade de manière à contribuer au rétablissement de la sécurité et de la stabilité.

La partie géorgienne a exprimé sa gratitude pour les efforts humanitaires et politiques déployés par le prince héritier saoudien “pour fournir une aide humanitaire à l’Ukraine et libérer un certain nombre de prisonniers de guerre de différentes nationalités en plus des efforts continus à cet égard”, indique le bilan.

Au cours des entretiens, les délégations saoudienne et géorgienne ont convenu de renforcer la coopération dans les domaines industriel et minier d’une manière qui profite à leurs intérêts respectifs. Ils ont également convenu de renforcer la coopération bilatérale dans les domaines de l’agriculture, des transports, de l’aviation, du tourisme, de la technologie, de la santé et de l’éducation.

Continuer la lecture
Vous pourriez aussi aimer...
En haut