Khalil Attia a appelé les pays arabes qui entretiennent des relations avec « Israël » à expulser les ambassadeurs de l’occupation

Le député Jordanien Khalil Attia exhorte les pays arabes à expulser les ambassadeurs de l'occupation
Shehab News.

Le deuxième vice-président du Parlement arabe, membre du Parlement jordanien, Khalil Attia, a appelé les pays arabes qui entretiennent des relations avec « Israël » à expulser les ambassadeurs de l’occupation ; Dans un message de colère en réponse à son agression croissante contre la mosquée Al-Aqsa et Al-Mourabitoun, et leur intention d’y abattre des sacrifices.

Attia a déclaré dans une déclaration : “Les pays arabes qui ont des ambassadeurs israéliens sur leurs terres devraient immédiatement les expulser de leur pays, en réponse aux incursions d’Al-Aqsa et aux crimes israéliens en cours contre le peuple palestinien et la mosquée bénie Al-Aqsa.”

Le représentant jordanien a appelé le gouvernement de son pays à mettre en œuvre la recommandation du parlement d’expulser l’ambassadeur d’occupation de ses terres et de convoquer l’ambassadeur jordanien de “Tel Aviv“, expliquant que cela “enverrait un message clair que ce gouvernement raciste, extrémiste et fasciste ne ne veut pas de paix et n’accepte pas l’autre.

Attia a appelé les institutions arabes en général, et les institutions jordaniennes en particulier, à se tenir aux côtés du peuple palestinien et à lui fournir toutes les formes de soutien matériel et moral. Le représentant Attia a également exhorté le peuple palestinien de Cisjordanie, de Jérusalem et de l’intérieur occupé à poursuivre les prières et l’isolement dans la mosquée Al-Aqsa, louant la scène des fidèles dans les cours d’Al-Aqsa vendredi dernier, alors que près de 250 000 Palestiniens ont afflué pour effectuer la prière du vendredi malgré le jeûne et les températures élevées.

Attia a souligné que le peuple palestinien envoie un message par son interdépendance légendaire et sa fermeté face à l’agression “israélienne” continue. Aux Arabes normalisés de se réveiller de leur négligence pour défendre Al-Aqsa et la défendre. Le représentant jordanien a salué le peuple palestinien, qui a écrit des épopées héroïques de constance, de rédemption et de défense de l’honneur de la nation arabe et islamique, les appelant à s’unir pour restaurer les droits et la terre palestinienne occupée.

Les appels palestiniens continuent d’intensifier les liens à la mosquée Al-Aqsa tout au long du mois de Ramadan et de confronter les plans de colonisation et de judaïsation de l’occupation contre la mosquée et la ville sainte.