Les deux gouvernements se préparaient à rouvrir les ambassades après l’Aïd al-Fitr

Réouverture de l'ambassade Saoudienne en Syrie
Creator : – | Credit: AFP

L’Arabie saoudite et la Syrie ont convenu de rouvrir leurs ambassades après avoir rompu leurs relations diplomatiques il y a plus de dix ans lorsque le conflit syrien parrainé par l’étranger a commencé, selon un rapport. 

L’agence de presse Reuters, citant une source au courant de l’affaire, a rapporté jeudi que les contacts entre Riyad et Damas s’étaient accélérés à la suite d’un accord historique au début du mois entre l’Iran et l’Arabie saoudite sur le rétablissement des relations bilatérales après sept ans.

Les deux gouvernements “se préparaient à rouvrir les ambassades après l’Aïd al-Fitr“, qui marque la fin du mois sacré de jeûne du Ramadan, a déclaré une deuxième source régionale alignée avec le gouvernement de Damas.

La décision était le résultat de discussions en Arabie saoudite avec un haut responsable du renseignement syrien, a noté une autre source.

Les sources ont parlé sous couvert d’anonymat en raison de la sensibilité du sujet.

Le haut responsable du renseignement syrien serait « resté plusieurs jours » à Riyad, et un accord a été conclu pour rouvrir les ambassades « très bientôt ».

L’une des sources a identifié le responsable comme étant Hussam Louqa, qui dirige le comité du renseignement syrien, affirmant que les pourparlers comprenaient la sécurité à la frontière entre la Syrie et la Jordanie et des mesures pour lutter contre la contrebande de pilules illégales d’amphétamine Captagon depuis les zones tenues par les militants en Syrie vers le royaume du golfe Persique. .

Le captagon est une amphétamine fabriquée au Liban et probablement aussi en Syrie, principalement pour être consommée en Arabie saoudite, selon l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT).

C’est aussi l’une des drogues les plus couramment utilisées dans la guerre syrienne, où les militants takfiri disent qu’elle les aide à rester éveillés pendant des jours et engourdit leurs sens, leur donnant de l’endurance pour de longues batailles et leur permettant de tuer avec abandon.

presstv.ir

La réouverture de l’ambassade saoudienne à Damas sera précédée de la visite en Syrie du ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal bin Farhan Al Saud, au cours de laquelle il rencontrera le président syrien Bachar al-Assad, a rapporté l’agence de presse russe Sputnik.

En mars 2012, l’Arabie saoudite a fermé son ambassade à Damas, puis rompu les relations diplomatiques avec le gouvernement syrien. Le gouvernement a également financé des militants takfiri cherchant à renverser Assad.

La percée diplomatique soudaine pourrait indiquer comment l’accord entre Téhéran et Riyad pourrait jouer dans le règlement d’autres crises dans la région du Moyen-Orient.