Islam & protection de l’environnement

Islam et protection de l'environnement

Islam et protection de l’environnement : C’est certain, l’activité humaine à un impact direct sur dégradation de l’environnement.

Pollution, raréfaction des ressources naturelles, perte de la biodiversité sont la conséquence directe des progrès technologiques, électroniques et chimiques. L’homme altère, sans réfléchir aux conséquences, l’équilibre de la planète terre.

L’eau, l’air, les ressources naturelles, la biodiversité et aussi notre propre santé sont en danger.

Les musulmans doivent  se sentir impliqués et trouver des solutions pour stopper ce désastre.

Voyons ensemble quelle importance apporte l’Islam à la protection de l’environnement.

Allah, Le Très Haut, a créé cet univers avec une précision impressionnante, qui n’a pas d’égal.  Il a fait de la Terre  un système complexe qui n’existe que par son équilibre.  Avec harmonie, corrélation et cohérence entre la création.

Écosystème , Biocénose et Biotope 

Allah a créé chaque chose dans un temps spécifique, dans un endroit spécifique, avec une organisation spécifique et d’une manière spécifique. Par sa sagesse, Il a doté chacune de  ses créatures de spécificités qui lui sont propres.

« Nous avons créé toute chose avec mesure »       La lune verset 49

« Celui à qui appartient la royauté des cieux et de la terre, qui ne S’est point attribué d’enfant, qui n’a point d’associé en Sa royauté et qui a créé toute chose en lui donnant ses justes proportions. »       Sourate  25 – Al Furqâne: Le Discernement verset 2

Si cette harmonie venait à être troublée, il en découlera des catastrophes diverses. Peut-être même jusqu’à la disparition de la Nature et de l’Homme.

L’Homme, un khalifat sur terre.

Allah, Le très Haut , a mis à disposition cette planète pour l’Homme et a fait de lui un khalifat sur terre. Il l’a honoré mais aussi éprouvé. Il devra rendre des comptes de tous ses agissements. Cette responsabilité découle de l’honneur qui lui été fait et de son droit à user de ce qui s’y trouve.  Tout en lui accordant ces privilèges, Allah lui a indiqué la manière d’utiliser ces bienfaits, dans son intérêt et celui des autres, par l’intermédiaire de la révélation. Il lui a ordonné de préserver la planète tout en jouissant des bienfaits qui lui a octroyés et sans en abuser.

Allah dit : « Et ne semez pas la corruption sur la terre après qu’elle ait été réformée. Et invoquez-Le avec crainte et espoir, car la miséricorde d’Allah est proche des bienfaisants. »  Sourate  7 – Al-A’râf Verset 56

On comprend de ce verset qu’Allah a créé la Terre et l’a prédisposée pour que l’Homme puisse y vivre heureux et prospère, par ce qu’elle contient comme eau, animaux, montagnes, plantes et aussi ces biens matériels ou non. L’Homme doit entretenir ce don et  en jouir sans pour autant le déstabiliser ou même altérer son équilibre et son harmonie.

Ces 50 dernières années, l’Homme à causé d’importants dérèglements et déséquilibres de l’écosystème. L’activité humaine perturbe l’équilibre planétaire et fait obstacle à la préservation de l’environnement. Tout ceci empêche de conserver la Terre tel qu’Allah l’a crée.

«  La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains; afin qu’ [Allah] leur fasse goûter une partie de ce qu’ils ont œuvré; peut-être reviendront-ils (vers Allah) »           Sourate  30 – Ar-Rûm : Les Romains Verset 41

Il y a de nombreux hadiths (paroles prophétiques) qui mettent en avant la responsabilité humaine vis-à-vis de la planète : «  Vous êtes tous des bergers et vous êtes tous responsable de votre troupeaux » ce hadith est concis mais il englobe énormément de points. Et notamment la responsabilité de l’homme envers la nature.

Tandis que ceux qui nuisent aux créatures d’Allah sont appelés en Islam « les corrupteurs » ou ceux qui sèment le désordre (moufsidoune)  « Dès qu’il tourne le dos, il parcourt la terre pour y semer le désordre et saccager culture et bétail. Et Allah n’aime pas le désordre! »  Sourate  02 – Al-Baqara : La Vache verset 205.

RESPECTER L’ENVIRONNEMENT, C’EST RESPECTER LA CREATION D’ALLAH

En réalité, l’Islam est à la pointe de la protection de l’environnement comme on a pu le voir ensemble. Reste à nous d’agir en fonction des valeurs inculquées par le Coran afin de contribuer activement à la préservation de ce dépôt qui nous a été confié.

A lire sur le même sujet : Comment éduquer nos enfants à la protection de l’environnement ?

crédit photo

 



Ne ratez plus aucune news, Rejoignez-nous en cliquant sur ces boutons

Le JDMsur Google+

4 Comments

  1. Nassima

    12 août 2012 at 21 h 36 min

    Selem aleiloum,

    j’ai une question a propos de l’éthique environnementale du musulman.

    Ma question concerne la fête de l’aid (celle du mouton). chaque musulman en ayant les moyens est invité a égorger le mouton en mémoire du sacrifice d’Ibrahim.

    Seulement, si on lit cette tradition prophétique à la lumière de l’urgence écologique actuelle, on peut légitimement s’interroger. l’espèce animal court à sa perte, et l’homme consomme de la viande plus qu’il n’en a besoin physiquement. si tous les musulmans en avaient les moyens on frôlerait la catastrophe animal. quelle réponse à cette nouvelle question environnementale qui n’existait pas à l’époque de la révélation.
    Ne pouvons nous pas nous rappeler Ibrahim et son sacrifice sans égorger de mouton ?

    pouvez-vous me répondre sur mon adresse mail,
    merci beaucoup,

    • Le JDM

      13 août 2012 at 11 h 03 min

      Wa ‘alaykoumassalam

      Tout d’abord merci pour votre question pertinente et pour l’intérêt que vous avez pour ce sujet.
      Je ne peux pas répondre a votre question en quelques lignes ni en commentaire ni par mail, mais ce sera l’objet d’un article à part entière. J’essayerai de rassembler des infos sur ce sujet en particulier et aussi de poser les questions à des personnalités musulmanes afin que tout les lecteurs puissent en profiter.

      Peu après Ramadan les sujets liés à l’écologie et l’environnement reprendront inchaAllah

    • chakib

      7 mai 2014 at 13 h 02 min

      Salam aliykoum,

      Ta question soulève un fait véridique : aujourd’hui l’homme consomme la viande plus ce qu’il en a besoin physiquement, ceci est un gaspillage.

      De là à faire le lien avec la fête du sacrifice est légitime uniquement si on pense que les musulmans sont invité à la consommation de masse via cette fête annuelle. Or, l’éthique musulmane invite l’Homme en générale à utiliser les ressources à disposition et avec modération (ceci est valable pour toutes les ressources y compris la viande)

      La tradition musulmane nous apprend que les musulmans s’alimentaient lors d’une longue période avec le sacrifice de ce jour là. cette tradition est encore gardé soigneusement par certaines familles dans les pays pauvres afin de subvenir à leurs besoins en viande durant toute l’année (rien ne se jette, tout se consomme).

      En comprenant cela, je trouve personnellement, que cette fête invite le musulman à la modération puisque le Top de sa consommation se manifeste dans le sacrifice d’une bête une fois par an et non plus comme on le vois aujourd’hui : les qques dizaines de million de musulmans européens consomme plus que tous les musulmans de l’Afrique réunis !

      Ceci dis, je rappel le hadith du prophète paix et salut sur lui lorsque il a demandé au compagnon Saad de ne pas gaspiller lors de ses ablution, alors ce dernier s’interroge en disant « ô prophète, y a il du gaspillage même dans les ablutions ? » et le prophète paix et salut sur lui dévoile alors toute une philosophie prophétique et une éthique musulmane en disant  » Ô Saad, ne gaspille pas même si tu es au abords d’une rivière abondante ».

  2. abdouRrahman

    20 septembre 2013 at 19 h 15 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

pub-sadaqa