Connectez-vous avec nous

Le journal du musulman

Vu sur le net

Karima et sa maman, voilées, refusées dans un bureau de vote

Le président avait décrété qu’elles étaient persona non grata en vertu de l’interdiction du port ostentatoire de signes religieux car elles étaient voilées…

Le président du bureau avait décrété qu’elles étaient persona non grata en vertu de l’interdiction du port ostentatoire de signes religieux car elles étaient voilées… La police est intervenue, le président du bureau a finalement fait profil bas et les deux Liégeoises ont pu voter. Mais elles se sentent humiliées. […]

Il était 8h55 quand la fille et sa mère se sont présentées au bureau de vote non loin de chez elles, à l’école communale Piron de Bressoux. D’emblée, le président du bureau, un homme âgé d’une bonne trentaine d’années, a refusé l’entrée aux deux dames.

Il a invoqué « l’interdiction du port ostentatoire de signes religieux » pour se justifier.

« Nous faisions la file, il nous a dit : « Vous ne rentrez pas, ou vous enlevez votre voile », poursuit Karima. « J’ai demandé : « Mais pourquoi ? » Il m’a répondu : « C’est comme ça ! »

Parmi les nombreux citoyens présents dans le bureau de vote, personne n’a pris la défense de Karima. Au contraire même, une dame a donné raison au président de bureau …

La suite de l’article sur sudinfo.be

En haut