Connectez-vous avec nous

Le journal du musulman

Vu sur le net

Canada : “Je n’enlèverai pas mon voile, ça c’est clair et précis”

Témoignage d’une musulmane canadienne qui porte le voile au travail par le site radio-canada suite au projet de charte des valeurs québécoises qui souhaite interdire les signes religieux dans la fonction publique.

Témoignage d’une musulmane canadienne qui porte le voile au travail par le site radio-canada suite au projet de charte des valeurs québécoises qui souhaite interdire les signes religieux dans la fonction publique. Des milliers de Québécois devront faire un choix difficile. Ceux qui portent des signes religieux considérés comme ostentatoires dans la fonction publique ou parapublique (institutions d’enseignement, centres de santé, CPE, etc) pourraient voir leur emploi menacé s’ils refusent de se plier à la charte.

Nassima (nom fictif), qui travaille dans un hôpital de la région de Montréal, a déjà fait son choix. Elle affirme que personne ne lui impose le port du voile, que c’est son choix personnel.

« Je suis prête à n’importe quoi, mais je n’enlèverai pas mon voile, ça c’est clair et précis » lance la femme musulmane de 36 ans.

« Personne ne me fera délaisser ma religion. […] J’irai en Ontario. Là-bas, il n’y a pas de problème »— Nassima, technicienne de laboratoire dans un hôpital
« Au lieu d’une société qui avance, comme dans le milieu de la santé, où il y a plein de problèmes, on va toujours chercher les petites affaires »

Lire la suite sur radio-canada.ca

En haut