kidludik
Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

cauchemard voyage à new York

ACTUALITÉ

Le voyage à New York de Karim et de sa femme Claudia tourne au cauchemar (Vidéo)

Karim et sa femme Claudia comptaient réaliser un rêve en visitant New York ce mercredi. Mais à peine arrivés sur le territoire américain

Karim et sa femme Claudia comptaient réaliser un rêve en visitant New York ce mercredi. Mais à peine arrivés sur le territoire américain, le Bruxellois a été emprisonné puis refoulé par la police, avant d’être mis dans un avion vers la Belgique. Sa femme a dû racheter un billet retour.

Karim et Claudia rêvaient de visiter New York depuis longtemps, et ils étaient sur le point de réaliser ce rêve. Ce mercredi, le couple a pris l’avion pour une semaine de vacances de l’autre côté de l’Atlantique. Mais très vite, le voyage a tourné au cauchemar.

Une fois à l’aéroport JFK, Claudia et Karim ont reçu le tampon qui leur permettait d’entrer sur le territoire… mais Karim a rapidement été redirigé au service immigration, alors que sa femme a été envoyée vers les bagages. Pour le jeune homme, c’était le calvaire qui commençait. « J’ai été interrogé plusieurs heures sans savoir ce qui se passait », confie Karim.

Les policiers interprètent abusivement certaines photos et Karim comprend mal les questions

Karim a montré à notre équipe tous ses documents: ils sont en règle. Pourtant, les policiers vérifient le téléphone de notre témoin et tombent sur des photos qu’ils ont interprété de manière abusive. Dans le procès-verbal qui a été dressé, il est reproché à Karim de lever la main à la manière des djihadistes de l’Etat islamique. « J’ai des photos où j’atteste de l’unicité de Dieu, et on fait ceci en levant le doigt, je vais vous avouer que je ne sais même pas exactement pourquoi, mais c’est par coutume. Quand on entend l’appel à la prière mais qu’on ne peut pas prier, on lève le doigt », explique notre témoin.

RTL.be


Selon Karim, il s’agissait clairement des prétextes pour l’arrêter et l’expulser. « Selon moi, ils voulaient me faire dire des choses que je ne devais pas spécialement dire. Je ne suis pas un criminel, je n’ai pas de casier judiciaire, je me suis déjà fait arrêter oui, pour excès de vitesse, mais je n’ai jamais été en prison », ajoute Karim, toujours sous le choc.

Finalement, Karim, les mains menottées et les pieds enchaînés, a été emmené dans un centre de détention puis expulsé du territoire américain et conduit vers l’avion. Pendant ce temps, sa compagne n’a pu entrer en contact avec lui. Elle a dû racheter un billet retour auprès d’une autre compagnie.

7sur7.be

1 commentaire

1 commentaire

  1. namir

    5 mars 2017 at 13 h 40 min

    en faite pour pas avoir de soucis faut pas allé labas. ça tombe bien ça ma jamais inspiré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail