Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

niqab islamophobie musulmane jeune
Sarii Ghalab

ACTUALITÉ

Victime d’islamophobie, une jeune musulmane répond avec gentillesse et compassion

Sarii Ghalab, une musulmane de 19 ans, a été victime d’islamophobie car elle porte le niqab. Elle a répondu à la haine avec gentillesse et compassion

Sarii Ghalab, une jeune musulmane de 19 ans, a été victime d’islamophobie car elle porte le niqab. Étudiante en psychologie, la jeune femme habite dans la ville d’Edmonton au Canada. Elle a raconté à Radio-Canada s’être vue refuser des services dans un magasin parce qu’elle portait le voile intégral.

Sarii Ghalab explique qu’elle s’est rendue chez un cordonnier pour faire réparer le talon d’une chaussure mais le propriétaire de la boutique à refusé de la servir.

« Il m’a dit que de servir quelqu’un comme moi allait à l’encontre de ses croyances éthiques. Il a été très clair, il ne voulait pas de moi dans son magasin. » détaille la jeune musulmane d’Edmonton.

Choquée par le comportement du cordonnier, Sarii Ghalab aura une réaction irréprochable. Elle fait demi tour en lui souhaitant une « bonne journée ».

La jeune musulmane a répondu à la haine avec gentillesse et compassion

Invitée à porter plainte devant la Commission des droits de la personne, l’étudiante musulmane refuse et décide de répondre à la haine avec gentillesse et compassion.

Sarii Ghalab écrit alors une lettre au propriétaire pour lui expliquer les raisons qui la motivent à porter le niqab. Dans la lettre, elle explique que son vêtement est un hommage à ses ancêtres et une façon d’exprimer ses croyances. Aussi la jeune femme admet qu’elle a été blessée par sa réaction, mais elle lui demande de la compassion dans ses futures rencontres avec les musulmans. Sarii a tenté d’aporter sa lettre au propriétaire de la boutique avec un bouquet de fleurs mais l’islamophobe a tout simplement refusé de les prendre et a escorté une seconde fois la musulmane hors du magasin.

Malgré tout, Sarii Ghalab assure pardonner au propriétaire.

Le cordonnier islamophobe d’Edmonton, un certain M. Ryan Vale, a quant à lui refusé de s’expliquer publiquement. Sollicité par la presse canadienne, Ryan Vale a demandé  5000 dollars à CBC/Radio-Canada en échange d’une interview.

2 commentaires

2 Comments

  1. Oumabdilleleh

    9 février 2016 at 9 h 18 min

    Assalamou alaykoum
    Je poste ici juste pour dire qu’il faut arrêter d’employer le mot islamophobie à tout bout de champs.
    I’islamophobie est autorisé dans la loi.
    Il s’agit bien de ANTI ISLAM et la on ne parle plus du tout de la même chose……
    Islamophobie veut juste dire peur de l’islam et ça c tout à fait permis

  2. Sophie

    6 mars 2016 at 10 h 11 min

    Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
    ALLAH ( Exalté ) dit : « Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’égare de Son sentier et c’est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés. » ( Coran).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail