Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

ACTUALITÉ

Une « usine à bébés » en cours de construction en Inde

En Inde, une « usine à bébés » est en cours de construction dans l’ouest de l’Inde. Le complexe de plusieurs millions d’euros abritera des centaines de femmes qui porteront des bébés pour des couples occidentaux.

En Inde, une « usine à bébés » est en cours de construction dans l’ouest de l’Inde. Le complexe de plusieurs millions d’euros abritera des centaines de femmes qui porteront des bébés pour des couples occidentaux. Supervisé par Nayna Patel, une gynécologue controversée spécialiste de la fécondation in vitro, l’établissement aura sa boutique de souvenirs et des chambres d’hôtel pour les personnes venant chercher les nouveau-nés.

Ce business de bébés en plus d’exploiter la pauvreté et le corps de ces mères porteuses ne connait aucune éthique et ne respecte aucunement la dignité humaine des personnes.

Le bébé est facturé 33000 €

Ces femmes indigentes demeureront sur place loin de leurs familles respectives pendant toute la durée de la grossesse, un étage leurs sera réserve. Nayna Patel indique qu’elle les payera 4950 £ soit environ 5800 € par bébé porté et  35 € par mois pendant les neuf mois de grossesse.

Elle facture le bébé 33000 € aux couples occidentaux qui peuvent demander un avortement jusqu’à la vingtième semaine si le bébé à une malformation ou une maladie. La mère qui a loué son ventre ne touche alors que 300€ sur les 5800 € prévus pour une grossesse complète.

Sperme et embryons envoyés par courrier

Les mères porteuses seront mises enceintes en utilisant le sperme et les embryons envoyés par courrier où donnés sur place par des couples sans enfants. Une fois les enfants nés, les couples acheteurs se rendront en Inde pour récupérer leur nouveau fils ou nouvelle fille, un peu comme s’ils se rendaient dans un magasin pour y récupérer leur commande.

La gynécologue a déjà fait l’objet des menaces de mort de la part de personnes qui l’accusent d’exploiter les femmes pauvres pour s’enrichir.

L’Inde est l’un des seuls pays au monde à autoriser les mères porteuses rémunérées avec les États-Unis et l’Ukraine.

Ce véritable trafic d’êtres Humains est malheureusement en plein essor. Le marché indien de la gestation pour autrui est estimé a plus d’un milliard de dollars par an alors qu’un tiers de la population vit avec moins de 0,6 dollar par jour.

7 commentaires

7 Comments

  1. Hasna

    7 octobre 2013 at 9 h 14 min

    c’est vraiment ignoble !
    ou vas le monde ??

  2. Al Mdjamidine ابن يوسف

    14 octobre 2013 at 11 h 15 min

    Inna lillahi wa Inna ilayhi radji3oune. L’occident veu tjr la facilité. C en endurent! C en soufran kune mère c la valeur de son enfant!

  3. Nadia

    7 avril 2014 at 7 h 14 min

    inchaAllah qu’un tel projet ne puisse jamais se realiser. Une soeur nee d’une meme mere (ici porteuse) ne peut pas se marier avec un frere ne de cette meme mere porteuses c’est immoral ! Le Coran est vraiment une maniere de se guider et bien se comporter pas seulement sur le moment meme mais aussi apres notre mort. (c.a.d. laisser derriere soit de l’ordre dans la societe et pas du desordre)

    • Nadia

      7 avril 2014 at 7 h 20 min

      C’est aussi une question d’hygiene et de sante morale et physique.

  4. Saffiya

    7 avril 2014 at 23 h 03 min

    Selem Aleykum
    Subhana ´ Allah , vraiment choquant !!!
    Allah y musta3ane. !!
    Qu ´ ALLAH les aneantisse avant la realisation
    De se projet

  5. oussan

    6 juillet 2014 at 11 h 00 min

    je prie ALLAH que les personnes responsables de cette ignominie sans précédent soient anéanties, et que ce projet ne voit jamais le jour amine

  6. inser

    8 octobre 2014 at 9 h 16 min

    On peut essayer de préciser le sens des mots.

    L’adoption : consiste à essayer de rendre à un enfant ce qu’il a perdu, c’est à dire ses parents.
    La PMA : supprime à un enfant , d’une manière volontaire, le fait d’avoir un papa, ce pour des raisons ambiguës. (Femmes n’aimant pas les hommes).
    La GPA : c’est la marchandisation de l’être humain. On crée volontairement un orphelin pour l’adopter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut