Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

ACTUALITÉ

Une Bosniaque est la première maire voilée en Europe

C’est une première en Europe: une femme voilée vient d’être élue, dimanche dernier, maire de la petite ville bosnienne de Visoko, près de Sarajevo.

C’est une première en Europe: une femme voilée vient d’être élue, dimanche dernier, maire de la petite ville de Visoko, près de Sarajevo en Bosnie.

Amra Babic  a remporté 30% des suffrages dans cette localité de 40.000 habitants lors des élections municipales dans cette  petite ville bosnienne qui est peuplée en majorité de musulmans.

Cette femme musulmane de 43 ans est veuve depuis  1993. Elle a perdu son mari pendant la guerre intercommunautaire de Bosnie (1992-95), qui est tué sur le front, dans les rangs des forces musulmanes. En plus de ces deux fils, de quatre et deux ans, elle est enceinte d’un troisième qui est né peu après le décès de son mari.

« Ma religion me dit que tout ce qui se passe est la volonté de Dieu »

Elle se souvient avoir mis le voile après la mort de son mari et affirme que la religion l’a aidée à surmonter la tragédie. « Ma religion me dit que tout ce qui se passe est la volonté de Dieu. Elle m’a aidée à concentrer mon énergie et à survivre. Mes fils sont ma plus grande motivation ». Elle a aussi dirigé pendant des années une association des familles de combattants musulmans tués pendant le conflit.

Elle a dit aussi « Je pense que mon voile ne doit pas être une entrave sur la route européenne. L’Europe va comprendre qu’elle a à faire à des gens qui respectent leur propre identité, mais qui sont suffisamment tolérants pour respecter les droits des autres »

Sous le régime communiste, quand la Bosnie faisait partie de l’ex-Yougoslavie (1945-1992),  le voile islamique était totalement interdit. 

Les musulmans sont estimés à  environ 40% des quelques 3,8 millions d’habitants de Bosnie

1 commentaire

1 commentaire

  1. Daniel Milan

    13 octobre 2012 at 23 h 30 min

    (A diffuser très largement)
    COMMENT COMBATTRE LE RACISME D ’ETAT ANTIMUSULMAN ?
    Ce racisme d ’Etat antimusulman, instigué, organisé et entretenu par les milieux sionistes, s ’exprime par des insultes des médias à l ’égard de l ’islam et des musulmans ; des lois et des discours de détestation permanents, de politiques et de membres de gouvernement ; des amalgames, des généralités, des accusations, des stigmatisations ; des criminalisations incessantes (tous les prétextes sont bons). Le pouvoir à la solde du Crif et d ’Israël a profité d ’un présumé jet de grenade (en plâtre) dans une épicerie juive, pour une fois de plus criminaliser les musulmans et lancer une opération judiciaro-médiatico répressive totalement disproportionnée par rapport aux présumés faits, une opération dans laquelle un musulman a été tué, dans des circontances suspectes et ainsi relancer encore une nouvelle campagne de haine et de suspicions à l ’égard des musulmans. De toute évidence, cette énième opération « anti-islam radical » organisée par le CRIF et son gouvernement, vise à mettre au pas les musulmans et à leur interdire toute opinion et toute expression. La réception à l ’Elysée, par Hollande, ce dimanche, des responsables du CRIF et des principales polices de la pensée qui sévissent en France, les propos du président du CRIF qualifiant l ’islamisme de « nazisme » et appelant à son éradication, témoignent de cette évidence répressive et éradicatrice de toute éventuelle insoumission à l’idole ; de même que le train de mesures répressives et totalitaires envisagées en prévention de « l ’islamisme radical », dont la répression de consultations de sites sur l ’Internet faisant « l’apologie du terrorisme et de la haine raciale. (Vocables fourre-tout, permettant tout : sévices, violations du droit, des lois…) qui sont celles réclamées par le CRIF…
    FACE A CELA, je pense que LES MUSULMANS DOIVENT EXIGER UNE EGALITE DE TRAITEMENTS ET DE DROITS, COMME TOUS LES AUTRES CITOYENS, C ’EST-A-DIRE, L ’APPLICATION DE LA CONSTITUTION ET LA REPRESSION DE SES VIOLATIONS.
    Les musulmans, comme tous les autres citoyens, doivent pouvoir pratiquer leur religion, exprimer leurs opinions, manifester, sans être suspectés et criminalisés en permanence.
    Le problème de la France ce n’est pas l’islam, ni les musulmans, mais bien la main-mise du CRIF et d’autres officines sionistes, sur les gouvernements successifs et sur les institutions de la République, dont leurs permanentes incitatations à la haine, à la suspicion, à la discrimination et à la répression à l’égard des musulmans, principalement, mais pas seulement !
    Daniel Milan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail