Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

ACTUALITÉ

Un rapport choc préconise d’autoriser le voile à l’école

Le dit rapport en cinq volets, publié ce jeudi, préconise le retour du voile à l’école.

Matignon veut « changer la manière d’aborder l’intégration », pour cela le gouvernement étudiera en janvier prochain un rapport sur l’intégration. Le dit rapport en cinq volets, publié ce jeudi, propose plusieurs mesures dont l’abandon du terme d’intégration, qui constituerait  un signal fort pour celles et ceux qui sont soumis à cette injonction au quotidien à tort et plus étonnant encore et surtout inattendu, il préconise le retour du voile à l’école. `

« Refondation de la politique d’intégration »

C’est plus précisément dans le troisième volet de ce rapport, intitulé « Mobilités sociales » dans le cadre de la « Refondation de la politique d’intégration » que l’on  retrouve la recommandation faites au gouvernement d’abandonner la loi contre le voile à l’école ainsi que la circulaire de la rentrée 2012 concernant l’interdiction aux mères d’élèves de porter le voile pour accompagner leurs enfants dans les sorties scolaires :

La polémique relative à la laïcité, avec pour cible principale le statut de l’islam : c’est la question du « voile » et ses divers avatars ou prolongements (menu des cantines scolaires, « voile intégral »,…), etc. Le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, annonce puis publie dans la circulaire de rentrée 2012, une interdiction aux mères d’élèves de porter le voile pour accompagner leurs enfants dans les sorties scolaires.

Cette polémique trouve des échos également dans le monde du travail sous le thème de « la religion dans l’entreprise ». Divers observateurs ont noté qu’elle a des effets concrets en termes de libération de la parole raciste […]

La suppression des dispositions légales et réglementaires scolaires discriminatoires, concernant notamment le « voile » :

La suppression des dispositions légales et réglementaires scolaires discriminatoires, concernant notamment le « voile », conformément au sens des dispositions internationales ratifiées par la France (Pacte international relatif aux droits civils et politiques de 1966, article 18 notamment) : il s’agit particulièrement de la loi du 15 mars 2004 créant l’article L.141-5 du Code de l’éducation, et des dispositions de la circulaire de rentrée n°2012-056 du 27-3-2012 concernant l’accompagnement aux sorties scolaires.

Ces réglementations, outre de comporter elles-mêmes de manière implicite une logique discriminatoire, qui joue au final sur la perte de confiance dans l’institution scolaire, servent de justification pour une extension des pratiques discriminatoires dans de nombreux secteurs (entreprises, universités et centres de formation, cantines scolaires, structures de la petite enfance, services publics…).

Les experts font également d’autres propositions comme la création d’un «délit de harcèlement racial» et d’une «Cour des comptes de l’égalité», des propositions à contre courant de la politique du gouvernement actuel qui applique une laïcité plutôt orthodoxe.

Déjà, des voix au sein même du parti au pouvoir s’élèvent pour dire qu’il n’est  pas « envisageable que l’on revienne sur la loi sur le port du voile à l’école ».

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail