Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

déguise en terroriste

Insolite

Un maire se déguise en terroriste et surgit dans une école pour tester la réaction des écoliers

Le maire d’une petite ville située dans le département de la Savoie s’est introduit dans une école  » déguisé en terroriste  » pour tester la réaction des écoliers.

Le maire de la commune de Coise-Saint-Jean-Pied-Gauthier, petite ville située dans le département de la Savoie, s’est introduit dans une école « déguisé en terroriste » pour tester la réaction des écoliers. La scène surprenante s’est déroulée en pleine sieste pour les maternelles, alors que les plus grands en classe de CE1 étaient en cours.

D’après France Bleu, le maire Bernard Frison a décidé de donner de sa personne pour vérifier si l’école primaire de la ville est prête à faire face à une situation d’urgence. Le ministère de l’Éducation ordonne en effet que chaque établissement scolaire réalise au moins un exercice de confinement.

Certains écoliers, effrayés, ont éclaté en sanglots

Habillé d’un parka militaire et bonnet enfoncé sur la tête, le maire de la ville a fait irruption dans la cour de récréation. Comme prévu, une corne de brume a sonné l’alerte et les 150 enfants âgés de 3 à 8 ans se sont cachés sous leurs bureaux après avoir  fermé les portes des classes à clé. Le faux terroriste a ensuite essayé d’entrer par la force, avant de renoncer.

D’après le journal La dépêche, l’exercice de confinement a fait débat car des enfants, effrayés, ont éclaté en sanglots. Le président de l’association des parents d’élèves a  défendu le maire en affirmant que « c‘est un bon exercice, on ne sait jamais ce qu’il peut arriver même en Combe de Savoie ». Concernant les enfants qui ont pleuré, il s’agirait « d’enfants un peu sensibles » selon le président de l’association.

À la fin de l’exercice, toutes les classes ont été réunies pour «expliquer et dédramatiser la situation» rapporte Le parisien. Suite à cette simulation, plusieurs parents ont rapporté les cauchemars de leur enfants la nuit après l’exercice.

4 commentaires

4 Comments

  1. Tania

    27 décembre 2015 at 7 h 30 min

    Malade mentale…

  2. Chouchou

    28 décembre 2015 at 2 h 41 min

    Bah alors, les instituteurs n’ont pas eu le courage de sortir pour donner au moins un coup de massue sur la tête de ce terroriste? Une fois à terre ou à l’hôpital, il aurait pu de cette façon conclure à un exercice réussit!

  3. DZ 31

    8 janvier 2016 at 14 h 24 min

    entre Donald trump qui veut nous badger et ce maire qui joue les kamikaze… la prochaine étape c’est quoi? des chambre a gaz??? 🙁 sa pourrais matrisster de voir comme il veule mettre la peur de l’islam dans le cœur des gens. mais comme pour le 11 septembre, si Il veut, sa aura effet contraire. mes frère et sœur, un seul message. restons souder plus que jamais face a ces riche qui on veulent a notre richesse. notre religion.

    • mohamet

      14 février 2016 at 15 h 12 min

      attention pas d amalgam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail