Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

ACTUALITÉ

Un charnier d’une trentaine de musulmans rohingyas découvert en Thaïlande

Un charnier d’une trentaine de cadavres de musulmans rohingyas a été découvert dans une forêt de la province thaïlandaise de Songkhla à proximité de la Malaisie.

Un charnier d’une trentaine de cadavres de musulmans rohingyas a été découvert dans une forêt de la province thaïlandaise de Songkhla à proximité de la Malaisie. Tout laisse penser que des dizaines d’autres corps ont été enterrés dans cette jungle.

La police a indiqué que ces corps sont ceux de migrants musulmans originaires de Birmanie morts de faim, d’épuisement ou de maladie au terme de leur emprisonnement dans un camp installé par des trafiquants d’êtres humains.

Les rohingyas ont été enfermés dans des cages de bambous par les trafiquants qui demandent aux familles de verser une rançon pour les libérer.

La pointe immergée de l’iceberg

Selon le Courrier international, cette découverte ne pourrait être que la pointe immergée de l’iceberg.

« Il y aurait 60 camps le long de la frontière entre la Thaïlande et la Malaisie », a affirmé, au Bangkok Post, Abdul Kalam, l’ancien président de l’association des Rohingyas de Thaïlande. Selon lui, entre 150 et 800 personnes seraient retenues dans chacun de ces camps.

Opprimés en toute impunité,  les musulmans rohingyas sont nombreux à fuir les persécutions religieuses dont ils sont victimes en Birmanie.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail