Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

ACTUALITÉ

Suisse: les professionnels du tourisme très inquiets suite à l’interdiction du niqab

L’interdiction du niqab dans le canton du Tessin en Suisse pourrait réduire à néant les efforts fournis par les professionnels du tourisme pour attirer la clientèle arabe venue du golfe.

L’interdiction du niqab dans le canton du Tessin en Suisse pourrait réduire à néant les efforts fournis par les professionnels du tourisme pour attirer la clientèle arabe venue du golfe. Depuis des années, les hôtels de luxe se plient aux exigences des touristes fortunés en proposant dans les chambres des Coran, des tapis de prière avec une boussole intégrée et l’alcool a été retiré des minibars pour les séduire et les fidéliser.

Le secteur du tourisme suisse s’attend à un fort recul des touristes arabes qui pourraient décider de changer de destination comme l’indique Bettina Bhend, porte-parole de l’office du tourisme de l’Oberland bernois, une région très prisée par la clientèle arabe :

« Peu de touristes font la différence entre le canton du Tessin et la Suisse dans son ensemble »

« Une forte baisse de la clientèle du Moyen-orient aurait des conséquences négatives pour toute l’économie de l’Oberland Bernois »

Le président de la Coordination des organisations islamiques suisses, Farhad Afshar, partage cette analyse:

« Ce vote sera interprété comme un acte inamical dans le monde musulman. » Il s’attend aussi à un impact négatif sur le tourisme, mais dans tout le pays: « Les grosse fortunes des émirats éviteront la Suisse, ses montres et ses bijoux. »

Pour les professionnels du tourisme, l’interdiction du niqab aura des répercussions bien plus grandes que celle de l’interdiction des minarets car les touristes se sentiraient limités dans leur liberté personnelle. D’autres craignent déjà une généralisation de la loi dans tout le pays qui serait une catastrophe pour leurs établissements.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut