kidludik
Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

CRITIQUE MUSULMANES

ACTUALITÉ

Strasbourg : la justice saisie contre une femme qui critique les musulmanes voilées sur Facebook

Le 21 août dernier, Julia Z., une salariée d’un club de fitness de Bischheim, l’Orange Bleue a diffusé plusieurs photographies de femmes portant le voile à la plage sans leur autorisation.

Le 21 août dernier, Julia Z., une salariée d’un club de fitness de Bischheim, l’Orange Bleue a diffusé plusieurs photographies de femmes portant le voile à la plage sans leur autorisation.

Julia Z. a publié sur son compte Facebook les photographies de plusieurs femmes profitant de la plage sans leurs consentements

femmes voilées ccif

Un commentaire reprenant les thèses avancées par l’extrême droite du « Grand remplacement ».

Mais pas seulement Renaud Camus, Georges Bensoussan et d’autres la relaient aussi.

Une publication publique dans laquelle Julia Z. souligne être pleinement consciente de l’existence de la loi du droit à l’image puisqu’elle conclut par « Et pas la peine me parler de droit à l’image, avec leur camouflage personne va les reconnaître ! ».

Pourtant, entre-temps, une femme nous a saisi puisqu’elle s’est reconnue sur l’une des photographies diffusées.

Le post a été tellement viral, que les internautes, choqués par la publication, en sont venus à interpeller le club de fitness dans lequel elle travaille.

Le CCIF a également adressé une interpellation écrite à son employeur.

Mise à pied conservatoire, en attente de sanctions

ccif

L’employeur a réagi très rapidement face aux réactions et annoncé publiquement, la mise à pied conservatoire, en attente de sanctions à venir, vraisemblablement un licenciement.

La salariée a suspendu son compte Facebook. Cependant le CCIF n’en est pas resté là puisqu’il a saisi le parquet de Strasbourg.

Le CCIF appelle toutes les femmes photographiées à leur insu à le contacter afin d’engager une action en justice contre l’auteur de ces atteintes au droit à l’image.

Islamophobie

2 commentaires

2 Comments

  1. driez gilles

    26 septembre 2017 at 11 h 38 min

    bonjour

    soutien totale à cette salariée honteusement démissionnée par les rampants du système
    La loi dit que nul ne doit afficher sa religion de façon ostensible (grande croix) et le port du voile n’est autre que la volonté politique de revendiquer la conquête d’un territoire
    Halte à l’islam
    Gilles Driez
    Villers sur mer

  2. driez gilles

    26 septembre 2017 at 11 h 40 min

    bjr
    que de bonnes nouvelles….!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail