Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

ACTUALITÉ

Ramadan en France : témoignage d’un « petit blanc catholique »

PHILIPPE DELACOTE Chargé de recherche à l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) a décidé de donner sa version du ramadan en France au journal Libération , cet extrait du témoignage vous parlera surement

En pleine polémique « pain au chocolat » déclenchée par Jean François Copé, ce héros de la viennoiserie française, qui n’avait rien trouvé d’autre a raconter  lors d’un meeting à Draguignan que l’histoire d’un jeune qui se serait fait « arracher son pain au chocolat par des voyous » au motif « qu’on ne mange pas au ramadan », il y a des témoignages qui reflètent vraiment ce qui se passe en France pendant le Ramadan. PHILIPPE DELACOTE Chargé de recherche à l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) a décidé de donner sa version au journal Libération , cet extrait du témoignage vous parlera surement :

Anecdote contre anecdote. Moi, petit blanc catholique et bon élève en classe, mes souvenirs de ramadan ne se résument pas à une bande de voyous me privant de goûter. Alors bien sûr, il y en avait, dans mon collège, des enfants qui me taxaient de «petit blanc», de «l’intello de la classe», de «sale Français» (alors qu’eux-mêmes l’étaient également…). Mais ils n’étaient pas plus nombreux que ceux qui parlaient de «ratons» ou de «bougnoules».

Sami qui apportait à ma famille le couscous sans prévenir, certains dimanches

A l’adolescence, comme plus tard d’ailleurs, l’étroitesse d’esprit est très également répartie. Moi, petit blanc catholique et bon élève en classe, je me rappelle plutôt de Sami qui apportait à ma famille le couscous sans prévenir, certains dimanches. Je me rappelle de Mohammed, qui prenait de l’eau dans sa bouche et la crachait dehors les jours de match de basket. Plus tard, en fac, je me rappelle de Karim, de retour de week-end, distribuant les excellentes pâtisseries de sa mère.Je me souviens des grappes de dattes et de l’imprononçable mais succulente harira de Redoine et Zoubir au moment de casser le jeûne, les fins d’après-midi hivernaux (oui, je multipliais les repas pendant les ramadans hivernaux…).

Je me souviens des couloirs de cité universitaire grouillant de vie ces soirées-là

Je me souviens des couloirs de cité universitaire grouillant de vie ces soirées-là. Alors bien sûr, on me dira : «Mais toi, tu as grandi dans une petite ville de province, c’est pas pareil ! Va dans le 93 (ou à Meaux) et tu verras !» En effet, ce n’est pas pareil. Ce qui n’est pas pareil, c’est que j’avais la chance d’être dans un collège, puis un lycée, puis même plus tard une fac, où les jeunes d’origines maghrébines, africaines et turques, côtoyaient des jeunes à la peau plus claire, où les populations de milieux divers étaient mélangées. Ce qui n’est pas pareil, c’est que ces jeunes ont eu, pour la plupart, la chance d’avoir des parents qui avaient un travail et une famille stables. Ce qui n’est pas pareil, c’est qu’ils ont pu réussir à l’école et dans leur vie professionnelle. […]

Ils forment la société française, autant que moi

Et aujourd’hui, ces jeunes sont devenus des hommes et des femmes éduqués, ouverts et tolérants, et musulmans. Leur religion ne les a nullement empêchés de devenir analystes financiers, comptables, informaticiens, éducateurs, chauffeurs de taxi, enseignants ou inspecteurs du travail. Elle n’a pas été un frein à nos amitiés, elle ne les a pas coupés de la société française. Ils forment la société française, autant que moi, et j’en suis très heureux. […]

Anecdote pour anecdote, mon expérience vaut bien une histoire de pain au chocolat.

Pour Rejoindre le JDM sur Facebook c’est par ici

 

8 commentaires

8 Comments

  1. El Ahmadi

    18 octobre 2012 at 9 h 23 min

    Merci beaucoup pour ce beau témoignage sa change! et sa fait chaud au coeur 🙂

  2. nico

    3 juillet 2013 at 23 h 47 min

    encore un mondialiste lol, mais bon ça vient du coeur.

  3. laura

    5 juillet 2013 at 20 h 17 min

    Personnellement, j’ai connu beaucoup de musulmans.
    Mais ce qui fait que je respecte les musulmans ce n’est pas dû aux gâteaux qu’ils m’ont apporté ni aux repas qu’ils m’ont offert.
    En effet, pour moi les musulmans ne se résument pas à remplir nos estomacs.

    Ceux que je respectent, c’est ceux qui ont des valeurs et qui s’y tiennent.
    Pas ceux, qui vont les pseudos musulmans et qui mentent, volent, forniquent, insultent, ont un esprit médisant, boivent de l’alcool,…
    Car oui, il y a aussi tout de même beaucoup de personnes qui se disent musulmanes qui font tout ça.

    Mais ne faisons pas de ces cas une généralité.
    Grâce à mes amies j’ai découvert l’Islam. Pour tous ceux qui diront c’est une convertie, ils l’ont embrigadée,… je vous remet direct en place NON JE NE SUIS PAS CONVERTIE. Comme ça c’est fait…
    J’ai découvert l’Islam mais j’ai aussi choisi de le découvrir par moi même. Etant donné que mes amies sont musulmanes et donc ont leur façon de lire les textes telles des musulmanes, j’ai préféré me renseigner aussi par moi même pour garder ma liberté de penser, m’interroger…
    L’Islam pour moi c’est la paix et la sérennité. C’est pour moi un monde tout blanc. Ou chacun souhaiterait le bonheur de son prochain (hé oui de nos jours ça n’existe plus mais bon).

    Pour moi, tous ces gens qui laissent sortir de leurs bouches insultes, médisances, qui consomment de l’alcool, … et n’adoptent pas une attitude exemplaire, n’ont rien de musulmans.

    • Mezghiche

      5 juillet 2013 at 22 h 42 min

      Il y a beaucoup parmi les musulmans qui donnent une mauvaise image sur l’islam , heureusement vous avez connu quelques uns et c’est vrais vous avez raison de dire :  » j’ai préféré me renseigner aussi par moi même pour garder ma liberté de penser, m’interroger  » car l’islam donne une grande importance à la liberté de choisir (( Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement. Donc, quiconque mécroit au Rebelle tandis qu’il croit en Allah saisit l’anse la plus solide, qui ne peut se briser.))

  4. John

    6 juillet 2013 at 12 h 13 min

    Un témoignage qui réchauffe le cœur 🙂

  5. Mosquées du monde

    13 juillet 2013 at 11 h 21 min

    Nous souhaitons organiser une journée pain au chocolat qui sera une journée où l’on partagera l’Iftar avec des non musulmans. Participez à cet événement e suivant ce lien facebook.
    https://www.facebook.com/events/574239679281210/

    Mosquées du monde

  6. DJOUMOI

    13 juillet 2013 at 20 h 39 min

    MashAllah ça fait toujours du bien de voir que certaines personnes ne s’arrête pas à ce que les médias-mensonges disent il faut qu’il sachent que nous pouvons vivre ensemble malgré nos petite différences et qu’il faudra construire ensemble une nouvelle France qui respecte tout le monde INSHALLAH

  7. Bigbear

    15 juillet 2013 at 7 h 05 min

    Laura… Respire… La foi, c’est personnel… Trêve de prosélytisme et de jugement d’autrui… Laura… Aime… Respire… Léger, léger… C’est bon, le partage, c’est bon l’amitié, Croissant , blini, harira ou aïoli, c’est bon le partage. Respire et ouvre les fenêtres que l’air circule… On t’aime Laura… Respire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail