Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

ACTUALITÉ

Prières de rue comparées à l’occupation : Marine Le Pen relaxée

Le tribunal correctionnel de Lyon a relaxé Marine Le Pen, poursuivie pour incitation à la haine après avoir comparé, fin 2010, les prières de rue de musulmans à l’Occupation nazie.

Le tribunal correctionnel de Lyon a relaxé mardi la présidente du Front national, Marine Le Pen, poursuivie pour incitation à la haine après avoir comparé, fin 2010, les prières de rue de musulmans à l’Occupation nazie.

Les magistrats ont suivi l’avis du parquet qui avait requis la relaxe à l’égard de Marine Le Pen, lors de l’audience le 20 octobre. Elle était jugée pour « provocation à la discrimination, à la violence ou à la haine envers un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une religion », pour des propos tenus il y a cinq alors lors d’une réunion publique à Lyon, alors qu’elle était en campagne pour la présidence du FN face à Bruno Gollnisch.

Les échos

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail