Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

ACTUALITÉ

Newsweek a voulu semer l’islamophobie, il a récolté la dérision et l’humiliation

L’hebdomadaire « Newsweek » voulait lui aussi sa part du gâteau en consacrant son dernier numéro aux événements provoqués par le film anti-islam qui a embrasé plus d’un pays musulman.

L’hebdomadaire américain « Newsweek » voulait lui aussi sa part du gâteau en consacrant  son dernier numéro aux événements provoqués par le film déchet anti-islam qui a embrasé plus d’un pays musulman.  Newsweek le sait, c’est l’occasion rêvée de remplir les caisses du magazine en ces temps très difficiles. Une manne financière facile, pourvu de respecter la recette gagnante utilisée par les feuilles de choux  en perte de lecteurs  : un hijab, un niqab ou un barbu à la une et les ventes sont multipliés. Et c’est exactement ce qu’a voulu faire cet US weekly sauf que … il a était un peu trop  gourmand.

Explication : Pour mettre un peu d’huile sur le feu et dealer plus facilement ses exemplaires, Newsweek a mis en couverture une photo dont le but est clairement de faire peur. Une image bien cadrée pour donner l’impression de foule et dont on ne connait pas les circonstances. A cette photo s’ajoute surtout  de grosses lettres noires au dessus qui  forment les mots « Muslim rage » (« la colère musulmane ») avec en sous-titre « Comment j’y ai survécu, comment on peut en finir. » Quand je disais trop gourmand, j’aurais du dire boulimique. En plus de cette couverture « choc » Newsweek a  lancé le hashtag  #muslimrage  sur Twitter pour inviter aux débats et surtout pour faire le buzz dans le but de booster ses ventes.

Newsweek a voulu semer l’islamophobie, il a récolté la dérision et l’humiliation

Et c’est à ce moment là que ça prend une autre tournure : Newsweek va être ridiculisé par des utilisateurs de tweeter. Le mot clé va être utilisé en masse par des internautes musulmans mais pas de la manière attendue par Newsweek. Le hashtag a été détourné et  le magazine est pris en dérision par toute la toile.

Voici un aperçu des messages tweetés :

Tu perds ton neveu à l’aéroport mais tu ne peux pas crier son nom parce qu’il s’appelle Jihad #muslimrage

Est-ce que quelqu’un a vu ma #muslimrage ? J’étais sûr de l’avoir laissée ici

 En route pour l’ambassade de France à  #tunis.Terrifiante #muslimrage partout. Des musulmans furieux buvant du café avec rage au soleil, et faisant leurs courses au marché avec fureur.

Mon chameau ne veut pas porter la ceinture de sécurité #muslimrage

Il faut le dire aussi, les 75000 messages recensés sur twitter  avec #MuslimRage ne respecte  pas tous  l’éthique islamique.

Plus sérieux

La couverture de Newsweek a aussi été retouchée :

La colère anti-musulman » « Comment nous y avons survécu, Comment nous y avons mis fin » « Drônes, guerre d’Irak, heure d’Afghanistan, TSA (Autorité de Sécurité du Transport) » allusion à la fouillle dans les aéroports.

 J’espère franchement que désormais ce bad buzz catastrophique va servir de leçon et être cité comme exemple a ne pas suivre pas les autres médias . Quand à Newsweek, il a prouvé encore une fois qu’il ne vaut même pas le « un dollar symbolique » prix de son rachat par le Daily Beast en 2010. 😉 #muslimtacle

2 commentaires

2 Comments

  1. port saint louis

    26 septembre 2012 at 10 h 25 min

    merci pour l’article

  2. sarassiya

    29 septembre 2012 at 7 h 39 min

    assalam alekoum

    c’est juste MDR!! et bien fait pour eux!
    jazakoum ALLAH pour l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail