Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

moussa ong barakacity

ACTUALITÉ

[Mise à jour] Moussa de BarakaCity a été réincarcéré

Moussa, membre de l’association humanitaire BarakaCity, emprisonné au Bangladesh depuis 22 décembre 2015 a été libéré.

Nouveau rebondissement, d’après l’ONG Barakacity, Moussa a été réincarcéré malgré la décision de libération d’un juge bangladais :

Nous venons d’apprendre il y a quelques minutes de notre avocat, que ce matin, lors de la venue de notre équipe à la cour pour récupérer les documents et appliquer la décision de liberté de Moussa (une décision de liberté confirmée par l’ambassade, et par le Porte-Parole du Ministère des Affaires étrangères) a été annulée par les hautes instances.

Nous apprenons que le juge qui a permis sa libération a été remplacé, et que le récépissé a été raturé à la main. Notre avocat nous affirme que seul le ministère de la justice bangladais aurait pu avoir le pouvoir de contrer cette décision validée par le juge et révoquée par le président de la cour. Nous sommes complètement déconcertés par ce nouveau rebondissement, qui nous laisse sans voix.

Les avocats sont actuellement en entretien avec le juge, nous vous tenons au courant dès que nous avons du nouveau…

Une chose est sûre, c’est une affaire d’état, une injustice confirmé par le ministère de la justice du Bangladesh.

Nous vous demandons beaucoup d’invocations.

Photo: confirmation de la France le 11 janvier de la libération de Moussa via son porte-parole, Romain Nadal, qui est maintenant annulée.

diplomatie moussa

L’avocat de Barakacity, Maître BOLAKY Samim fait état de la situation sur son compte facebook :

A la demande du Ministère de la Justice, Moussa est réincarcéré…

Nous nous sommes rendus ce matin à la Cour de Cox’ Bazar afin de récupérer la copie exécutoire de l’ordonnance de mise en liberté rendue le lundi 11 janvier 2016 afin de lever l’écrou de Moussa.

Nous constatons que l’ordonnance de mise en liberté a été vulgairement raturée à la main, emportant son annulation.

Le Président de la Cour, qui a finalement accepté de nous rencontrer, nous indique que le Ministère de la Justice aurait donné des instructions sur ce dossier.

Nous sommes choqués, estomaqués, stupéfaits par cette mascarade judiciaire !

La détention de Moussa est – aujourd’hui – devenue une affaire d’Etat…


Moussa, membre de l’association humanitaire BarakaCity, emprisonné au Bangladesh depuis le 22 décembre 2015 a été libéré. L’humanitaire visitait des écoles et des orphelinats pour s’informer de la situation des Rohingyas.

L’ONG BarakaCity a annoncé la nouvelle de sa libération ce lundi matin :

C’est avec une émotion particulière que nous appris la libération de notre bien aimé Moussa !!!!!!!!

19 jours d’emprisonnement, 19 jours de mobilisation générale,

ALhamdouliLlâh !!!

« Moussa a toujours été attiré par l’humanitaire. Avant de rejoindre BarakaCity, il avait créé une association baptisée Au cœur de la précarité. Il en a été le directeur et l’association a compté jusqu’à 250 bénévoles. Leur activité consistait à distribuer des repas aux sans-abri. Il leur est arrivé d’en servir jusqu’à 400 par semaine » témoignait George, le frère de Moussa, dont la famille est originaire de Montreuil (Seine-Saint-Denis).

1 commentaire

1 commentaire

  1. sewanou codjovi jonas

    11 janvier 2016 at 23 h 12 min

    Bonjour,
    Nous sommes une ONG Béninoise dénommée « Le Sel de la Terre » siégée à Madjrè dans la commune de Dogbo, occupant les postes de Secrétaire Départemental du Réseau des Structures de Protection des Enfants en Situation Difficile du Couffo et Coordonnateur de la Cellule de Participation Citoyenne CPC de la Commune de Dogbo.
    Notre ONG a pour objectif général, l’amélioration des conditions de vie humaine avec accent sur les enfants orphelins et vulnérables, les orphelins du sida et enfants vivants avec le sida, les enfants victimes de violence, de maltraitance, d’abus sexuel, d’enlèvement, de mariage forcé ou précoce, de rue, ou sans droits, sans accès à l’éducation ni aux services sociaux.
    Elle gère un orphelinat depuis 2003 qui compte aujourd’hui 14 enfants dont 06 filles et 08 garçons hébergés dans son centre d’accueil et de protection des enfants CAPE et 182 enfants à l’externe.
    Comme expérience antérieure, nous avons déjà bénéficié en 2013 de l’appui financier de l’Association « Les Mamans pour la Paix » de la Mairie de Riderkerk pour la construction de toilettes et douches, et le financement du Projet PASPEV (Projet d’Appui aux Structures de Protection des Enfants Vulnérables) et l’ONG Allemande KIRA droit des enfants de l’Afrique sur fonds de BMZ du Ministère Allemand pour la construction de l’orphelinat et l’assurance salariale d’une Socio Pédagogue du 1er Septembre 2013 au 31 Novembre 2015. La réalisation de ces projets a facilité l’hébergement, l’éducation, les toilettes et les douches aux enfants.
    Par contre, pour l’auto suffisance de l’orphelinat, nous avons encore d’autres difficultés pertinentes telles que l’accès permanent à la nutrition, à l’eau potable, à la terre cultivable, au moulin à maïs, aux soins sanitaires, à l’électricité, aux charges scolaires des enfants, au parrainage d’enfants, à la réception des missions de solidarité internationale avec projets et de dons.
    Pour cela, nous voudrions solliciter votre vive collaboration avec l’orphelinat Le Sel de la Terre à Dogbo Madjrè.
    Dans l’espoir que vous vous soucierez de nos préoccupations, nous vous prions de bien vouloir recevoir nos sincères salutations et tous nos meilleurs veux pour la nouvelle 2016.
    Cordiale poignée de main,
    Le Directeur Exécutif
    Codjovi Jonas SEWANOU Cel :(00229) 97 31 22 62 / 94 41 17 08
    E-mail : [email protected]/[email protected]/[email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail