Connectez-vous avec nous

Le journal du musulman

ACTUALITÉ

MOTAWIF : UN DÉFI POUR LES AGENCES DE PÈLERINAGE

LE HAJJ 2022

Après une longue période d’interruption, la Mecque réouvre ses portes aux pèlerins pour le hajj.

5ème pilier de l’Islam, est le pèlerinage à la Mecque une ville sainte en Arabie Saoudite qui rassemble des fidèles musulmans autour de la Kaaba chaque année.

Il est recommandé à tout muslman qui en a les moyens de l’accomplir au moins une fois dans sa vie.

Allah dit dans la sourate Ali Imran : “ Et c’est un devoir envers Allah pour les gens qui en ont la capacité d’aller faire le Hajj de la maison ( la Kaaba ). Et celui qui mécroit alors certes Allah se passe largement des mondes ( Allah est le riche qui n’a besoin d’aucune de ses créatures ) ”.

ORGANISATION DU PÈLERINAGE

Quelques mois avant le jour-j, les futurs pèlerins se préparent physiquement et financièrement afin d’accomplir correctement leur hajj. 

Comme dans chaque pays dans le monde, en France comme ailleurs, de nombreuses agences spécialisées dans l’organisation du pèlerinage à la Mecque s’occupent de tout ce qui est formalité, assurance, hôtels de séjours, vraiment de toutes les dispositions nécessaires à prendre  du début jusqu’à la fin, afin d’assurer le bon déroulement du voyage et satisfaire tout un chacun.

C’est connu d’office que les agences de pèlerinage endossent toutes les responsabilités du cheminement.

L’AVÈNEMENT DE MOTAWIF

Motawif autorisé par le ministère saoudien du hajj, est le portail officiel en ligne qui permet aux croyants musulmans de s’inscrire pour le Hajj cette année en seulement 5 étapes.

Après s’être inscrits, ils seront informés de la mise en ligne de la plateforme à partir de laquelle ils pourront suivre étape par étape toute la démarche. 

De la demande, au tirage au sort qui est prévu entre le 13 et le 14 juin 2022, jusqu’à l’émission du visa électronique une fois le paiement approuvé par les autorités saoudiennes.

Plusieurs packs sont proposés en fonction des moyens de tout un chacun.

EFFETS DE MOTAWIF SUR LES AGENCES DE VOYAGE

L’apparition de cette dernière a troublé le monde, principalement les pèlerins d’Europe, d’Australie et des Etats-unis.

Comment réagir à la nouvelle de l’année qui est une grande surprise pour tous.

Et que dire des agences, qui elles c’est leur spécialité de tout organiser et assurer les voyages.

On fait face à une ère nouvelle où la machine remplace l’homme, un monde de digitalisation. 

Que vont devenir les agences? 

Ou même comment s’y prendront les pèlerins pour s’inscrire correctement sans faire d’erreurs?

Qu’est-ce qui garantit la sélection après le tirage au sort?

Est-ce un mal pour un bien?

Telles sont les questions que se posent les principaux concernés.

Autant de pression pour une si courte échéance, tout faire et effectuer le paiement sous 48h. Après ce délai, les pèlerins recevront une réponse à partir du 15 juin 2022 les renseignant si leur candidature a été retenue ou pas.

En cas de rejet, les frais électroniques et les frais de la plateforme sont applicables. “Seuls les services remboursables seront remboursés”, confirme Motawif sur sa plateforme.

Les différents forfaits sont déjà présents sur le site, à savoir : 

  • Le forfait Platinum ( à partir de USD 9,768 )
  • Le forfait Gold (à partir de USD 6,296 )
  • Le forfait Silver ( à partir de USD 5, 986 )

Avec toutes  les charges  comprises.

LES RESPONSABLES DES AGENCES EXPRIMENT LEUR MÉCONTENTEMENT

L’Arabie Saoudite a mis en place un système de vente de produit individuel pour le hajj, qui ne concerne en aucun cas les agences de pèlerinage qui organisent des voyages par groupe.

Elles représentent 265 sociétés dont 125 000 pèlerins qui sont passés à 54 000 depuis que le quota a baissé à savoir 47%, soit 9268 pour la France. 

Certaines agences suspendent leurs activités pour cette année, mais songent à y reprendre dans les années à venir. Il en est de même pour certains pèlerins qui ne souhaitent plus accomplir leur hajj de l’année 1443/2022.

Actives depuis un moment, elles attendent une réponse du ministère du hajj qui les laisse à leur sort.

Elles reconnaissent avant tout les compétences saoudiennes et expliquent en quelques mots les raisons du coût élevé des produits qu’elles offrent.

Les prestations de services ne sont plus les mêmes que celles des années précédentes, aussi les exigences des pèlerins ont également changées d’où l’augmentation des formules.

MOTAWIF UN BIENFAIT POUR LES PÈLERINS

Selon Omar Dakir, président de l’association culturelle d’entraide et de fraternité ( ACEF ) aussi chargé d’information sur les fraudes autour du pèlerinage, Motawif est une initiative positive pour les futurs pèlerins.

La plateforme leur donne le pouvoir d’agir eux-même, en choisissant ce qui leur convient parmi les différents forfaits proposés.

Aussi Motawif permettrait à des millions de personnes aux faibles revenus, la possibilité d’accomplir leur Hajj.

D’après l’ACEF, quelques agences illégales et non immatriculées faisaient parvenir des forfaits vers les agences en règle pour qu’elles les valident et les rendent légales. Elles ont profité de cette obligation qui le hajj pour arnaquer les pèlerins.

Aussi en raison de la pandémie covid 19, d’autres ont aussi abusé en haussant les prix des forfaits afin de rattraper les gains des deux longues années d’inactivité.

Il ressort de cette étude que finalement la plateforme Motawif est un mal pour un bien pour les pèlerins. De par cette dernière, les autorités saoudiennes assurent la protection juridique et financière des fidèles croyants et finalement tout est bien qui finit bien.

ATTENTE DU RÉSULTAT FINAL SUR LE DÉPART OU NON DES PÈLERINS

Certaines agences agréées sont déjà en processus de remboursement intégral de paiement aux pèlerins, en attendant de voir plus claire la situation. 

Aux dernières nouvelles, les demandes de participation au tirage au sort sont maintenant terminées et la délivrance du e-visa commence le 17 juin et la délivrance est prévue au 18 juin.

Les candidats sélectionnés par le système de tirage au sort électronique seront contactés.

Le monde entier est à l’affût des décisions que prendront les autorités saoudiennes sur Motawif.

Comme l’indique Allah le très haut dans le Coran : { “A côté de la difficulté est, certes, une facilité!” } ( Sourate 94, verset 5 et 6 ).

Qu’Allah facilite aux futurs pèlerins l’accomplissement de leur hajj dans les meilleures conditions possibles.

Continuer la lecture
Vous pourriez aussi aimer...
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut