kidludik
Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

maire fn mantes la ville mosquée

ACTUALITÉ

Mosquée à Mantes-la-Ville : la justice condamne à nouveau le maire Front national

La cour d’appel de Versailles a confirmé que la volonté du maire de préempter des locaux qu’une association musulmane souhaitait acheter « reposait sur un mobile étranger à l’intérêt général ».

La cour d’appel de Versailles a confirmé que la volonté du maire de préempter des locaux qu’une association musulmane souhaitait acheter « reposait sur un mobile étranger à l’intérêt général ».

La cour administrative d’appel de Versailles a confirmé, vendredi 24 novembre, le « détournement de pouvoir » exercé par le maire Front national de Mantes-la-Ville, dans les Yvelines. L’élu souhaite préempter un local pour y installer sa police municipale et empêcher ainsi l’implantation d’une salle de prière musulmane.

Dans son arrêt, dont l’Agence France-Presse a obtenu une copie, la cour considère « que le projet d’installer un nouveau poste de police municipale dans les locaux (…) reposait sur le mobile affiché de faire obstacle à cette implantation ». Les velléités de préemption du maire sont « entachées d’un détournement de pouvoir », a-t-elle estimé.

Le Monde

Le Maire FN  devra verser 2 000 € à l’association des musulmans de Mantes-sud

Selon le Parisien, la cour administrative d’appel de Versailles vient de le condamner à verser 2 000 € à l’association des musulmans de Mantes-sud pour avoir tenté de bloquer la construction de la mosquée des Merisiers. Les magistrats ont suivi l’avis du rapporteur public qui, le 9 novembre dernier, réclamait la condamnation de la municipalité.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail