Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

ACTUALITÉ

Meurtre d’un musulman et attentats contre des mosquées à Birmingham : l’accusé plaide coupable

Pavlo Lapshyn un islamophobe qui avait été arrêté par la la section antiterroriste des West Midlands a plaidé coupable pour le meurtre de Mohammed Saleem, un grand père musulman lâchement poignardé le 29 avril à Birmingham

Pavlo Lapshyn un islamophobe qui avait été arrêté par la la section antiterroriste des West Midlands a plaidé coupable pour le meurtre de Mohammed Saleem, un grand père musulman lâchement poignardé le 29 avril à Birmingham alors qu’il était de retour de la mosquée.

Il a également avoué être l’auteur de plusieurs explosions près de mosquées dans les villes de Tipton, Walsall et Wolverhampton. Le terroriste qui dit avoir agit seul  planifiait d’autres attentats contre des mosquées situées dans l’ouest de l’Angleterre.

Il fabriquait les bombes artisanales à son domicile avec du matériel acheté sur internet puis il faisait des repérages aux alentours des lieux de culte. Des produits chimiques et des téléphones portables qui lui servaient de détonateurs ont été retrouvés chez lui.

BOMBE artisanale

Matériel retrouvé au domicile du terroriste

Une haine viscérale contre tous les non-blancs

L’assassin ukrainien de 25 ans, en stage dans une société de logiciels à Birmingham, a motivé son acte par une haine viscérale contre tous les non-blancs qu’il considère comme inférieurs. C’est la seule chose qui l’a poussé à agir.

Pendant l’interrogatoire, lorsqu’on lui a demandé s’il avait déclenché des bombes, il a répondu « oui » et à la question pourquoi, il a ajouté : « Je voulais que les conflits racistes augmentent ». Et quand on lui a demandé pourquoi il a ciblé des mosquées dans les Midlands de l’ Ouest, il a dit : « Parce qu’ils ne sont pas blancs et moi je suis blanc ».

Mohammed Saleem, qu’Allah lui fasse miséricorde, lâchement poignardé à mort le 29 avril à Birmingham

Mohammed Saleem, qu’Allah lui fasse miséricorde, lâchement poignardé à mort le 29 avril à Birmingham

La famille de Mohammed Saleem profondément touchée par sa mort vit des moments douloureux et difficiles. Ils attendent de la justice britannique une peine exemplaire pour ce criminel qui sera jugé vendredi.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut