Connectez-vous avec nous
bayt

Le Journal du Musulman

Le nombre de musulman en France, objet de tous les fantasmes

ACTUALITÉ

Le nombre de musulman en France, objet de tous les fantasmes

Amplifié d’un coté par les tenants d’une « islamisation rampante » de l’hexagone ou déprécié par d’autres, le nombre de musulman en France reste une énigme.

Amplifié d’un coté par les tenants d’une « islamisation rampante » de l’hexagone ou déprécié par d’autres, le nombre de musulman en France reste une énigme.

bayt

On a pourtant des chiffres. Des chiffres qui sont  larges. Même très très large  puisqu’ils vont du simple au … quintuple.

Pourquoi ce flou ? C’est simple. Les statistiques religieuses ou ethniques son interdites en France depuis 1872 et confirmé par la loi du 6 janvier 1978 : «Il est interdit de collecter ou de traiter des données à caractère personnel qui font apparaître, directement ou indirectement, les origines raciales ou ethniques, les opinions politiques, philosophiques ou religieuses…».

Si c’est interdit d’où viennent ces chiffres ?

On peut citer plusieurs sources plus ou moins crédibles que voici :

Pour les chiffres les plus farfelus, ils surgissent tout  droit des p’tites têtes écervelées de certains islamopathes primaires qui rêvent d’une contagion nationale de leurs idées.

D’autres chiffres proviennent d’instituts de sondages qui eux ne sont pas concernés par l’interdiction. Des sondages qui d’une manière générale sont de plus en plus critiqués pour leur manque de rigueur et de fiabilité. Mais, c’est vrai ! Le sondage n’est qu’une « photographie » à un instant T nous dira-t-on.  Si c’est vraiment le cas alors ça sera une photo en couleurs pour nous s’il vous plait … pour bien distinguer les « musulmans d’apparence ».

Des organismes publics comme l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques) et l’INED (Institut national d’études démographiques) sont aussi à l’origine d’estimations.

un vrai souk de chiffres

Je mentionnerai ici quelques chiffres (Rappel : la population française est estimée à  65,3 millions environ) :

Entre 10 et 12 millions : chiffres fantaisistes que l’on peut dégotter sur des sites nauséabonds. Chez les amis d’Anders Breivik. La fachosphère pour ne pas la citer.

Entre 5 et 6 millions : chiffres cités par le ministère de l’Intérieur chargé des Cultes. Soit entre 6,7 et 9%

4,7 millions : Selon l’institut Pew Research Center et son étude sur la population musulmane mondiale. Soit environ 7 %

3,7 millions : D’après Michèle Tribalat démographe à l’INED. Soit 5,6 % environ.

Entre 2 et 3,8 millions : TNS Sofres, CSA et IFOP (du simple au double presque pour les instituts de sondage). Soit entre 3 et 6 % environ.

2,1 millions : Selon une enquête de l’INED et l’INSEE. (L’estimation ne concerne que les  « musulmans déclarés » de 18 à 50 ans). Soit 3,2 % environ.

Vous l’aurez bien compris, on à affaire à un vrai souk de chiffres dans lequel chacun se sert selon ses intérêts …

Une certitude : Le nombre, c’est bien … Mais l’organisation et l’union, c’est encore mieux …

 

crédit photo

1 commentaire

1 commentaire

  1. Mahé

    22 décembre 2014 at 20 h 58 min

    Commentaire venant d’un « français de souche », laïque : je trouve les musulmans bien patients. 5 millions de musulmans en France. Donc approximativement 50 000 schizophrènes ou « borderline ». De même façon que le schizophrène « français de souche » se prenait pour Napoléon, il n’est pas étonnant que le malade musulman se prenne pour Ben Laden. Près de 500 piétons tués en France chaque année. Bilan des attaques de ces derniers jours : zéros morts (sauf deux malades). Plus on passe ces faits divers en boucle à la télévision, plus il y aura d’attaques. Les commentaires des « spécialistes du terrorisme islamique » qui passent en boucle sur les chaines d’info en continue, sont un sommet de la sottise à la limite du comique.
    [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut