Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

Le FBI a «encouragé, poussé et parfois même payé» des musulmans américains pour les inciter à commettre des attentats,

Vu sur le net

Le FBI a «encouragé, poussé et parfois même payé» des musulmans à commettre des attentats

Le FBI a «encouragé, poussé et parfois même payé» des musulmans américains pour les inciter à commettre des attentats,

Le FBI a «encouragé, poussé et parfois même payé» des musulmans américains pour les inciter à commettre des attentats, au cours d’opérations de filatures et clandestines montées de toutes pièces après le 11-Septembre, conclut un rapport publié lundi.

Dans nombre des plus de 500 affaires de terrorisme conduites par les tribunaux américains depuis le 11 septembre 2001, «le ministère américain de la Justice et le FBI ont ciblé des musulmans américains dans des opérations clandestines de contre-terrorisme abusives, fondées sur l’appartenance religieuse et ethnique», dénonce ce rapport de l’organisation Human Rights Watch (HRW) étayé de nombreux exemples.

Des terroristes créés de toutes pièces ?

L’organisation aidée de l’Institut des droits de l’homme de l’Ecole de droit de l’Université de Columbia a en particulier étudié 27 affaires, de l’enquête au procès, en passant par l’inculpation et les conditions de détention, et interviewé 215 personnes, qu’il s’agisse des inculpés ou condamnés eux-mêmes ou de leurs proches, d’avocats, juges ou procureurs.

«Dans certains cas, le FBI pourrait avoir créé des terroristes chez des individus respectueux de la loi en leur suggérant l’idée de commettre un acte terroriste», résume un communiqué, estimant que la moitié des condamnations résultent de coups montés ou guet-apens. Dans 30 % des cas, l’agent infiltré a joué un rôle actif dans la tentative d’attentat.

«On a dit aux Américains que leur gouvernement assurait leur sécurité en empêchant et en punissant le terrorisme à l’intérieur des Etats-Unis», a déclaré Andrea Prasow, l’un des auteurs du rapport. «Mais regardez de plus près et vous réaliserez que nombre de ces personnes n’auraient jamais commis de crime si les forces de l’ordre ne les avaient pas encouragés, poussés, et parfois même payés pour commettre des actes terroristes». poursuit l’ONG.

Selon HRW, le FBI a souvent ciblé des personnes vulnérables, souffrant de troubles mentaux et intellectuels.

La suite de l’article sur le monde.fr

2 commentaires

2 Comments

  1. Les agens CIA

    22 juillet 2014 at 3 h 30 min

    Partagez au max pour quand quelqu’un écrit sur google  » terrorisme  » il tombe sur ça .

  2. Une lectrice

    29 juillet 2014 at 23 h 09 min

    Un musulman avec un cerveau sait qu’un autre musulman avec un cerveau est incapable de tels actes.

    Allah nous dit dans le Coran: « Ô les croyants! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste. Pratiquez l’équité: cela est plus proche de la piété. Et craignez Allah. Car Allah est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.» (Sourate 5, verset 8); « […] Et ils s’efforcent de semer le désordre sur la terre, alors qu’Allah n’aime pas les semeurs de désordre. » (Sourate 5, verset 64)

    Le musulman se doit d’être juste dans toutes les situations, ne pas céder à l’appel du sheytan en s’en prenant à d’autres êtres humains (ou aux biens de ces personnes) quand bien même il y a des tensions entre deux communautés ou des injustices de la part de l’autre communauté. Wa Allahou a3lem.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail