Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

L’association des musulmans de Saran, dans le département du Loiret, n'a plus de mosquée. Le bail de la salle privée du faubourg Bannier qui servait de lieu de culte a expiré depuis un mois.

ACTUALITÉ

L’association des musulmans de Saran n’a plus de mosquée

L’association des musulmans de Saran, dans le département du Loiret, n’a plus de mosquée. Le bail de la salle privée du faubourg Bannier qui servait de lieu de culte a expiré depuis un mois.

L’association des musulmans de Saran, dans le département du Loiret, n’a plus de mosquée. Le bail de la salle privée du faubourg Bannier qui servait de lieu de culte a expiré depuis un mois.

L’association Al hidaya qui regroupe une cinquantaine d’adhérents avait pourtant trouvé une solution au mois de Mars en se portant acquéreur d’un hangar situé rue des Murlins à Orléans ( à la frontière de Saran ) mais la mairie a fait valoir son droit de préemption.

« On avait travaillé à des plans avec un architecte. Mais la ville d’Orléans a fait valoir son droit de préemption. » précise Mohamed Ennassiri, le président de l’association Al hidaya.

Mohamed Ennassiri a récupéré l’acompte versé. Sans faire d’histoire. Pendant les vacances, les fidèles moins nombreux se débrouillent comme ils le peuvent en allant prier dans les communes avoisinantes mais la situation risque de poser rapidement des problèmes à la rentrée.

Une réunion avec Christian Fromentin, le premier adjoint, s’est tenue mais sans réelle avancée indique la rep.fr .

« On est une petite association, et on focalise notre énergie à Saran …  Mais ce n’est pas facile quand on est musulman… »affirme Mohamed Ennassiri

Il faudra pourtant bien trouver une solution. « Parce qu’on est là. On ne va pas disparaître ! »

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut