Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

hOAX plages femmes voilées en espagne

A la une

La vérité sur les fameuses « plages réservées aux femmes voilées » en Espagne

Selon certains médias, Podemos prévoit de mettre en place des plages réservées aux femmes voilées dans certaines communes du pays en Espagne.

Contrairement à ce qu’indiquent plusieurs articles publiés par certains médias français, Podemos ne prévoit pas de mettre en place  des plages réservées aux femmes voilées dans certaines communes du pays.

Dans un article publié vendredi par le magazine Mariane , puis repris le jour même par le Point et Atlantico, on « apprenait » que le parti politique espagnol répondait aux revendications communautaristes d’un supposé « cercle constitué de convertis à l’islam » proches de Podemos.

Plages femmes voilees

« S’il existe des plages pour nudistes, pourquoi pas des plages pour femmes voilées ? C’est en tout cas l’argument avancé par le « cercle », une cellule citoyenne constituée majoritairement d’Espagnols convertis à l’islam. Dans un tweet du cercle de base de Podemos, cité par Marianne, des musulmans proposent : « à l’instar des plages nudistes ou des plages spécifiquement réservées au public gay, nous pourrions délimiter des zones de plage exclusivement pour les femmes musulmanes. […] Ce serait la plus importante preuve de tolérance ». Sous la pression des revendications communautaristes, le projet polémique pourrait être mis en place par certaines communes Podemos. » pouvait-on lire dans les colonnes du journal le Point

Copie d'écran article du magazine Atlantico

Copie d’écran article du magazine Atlantico

Un hoax lancé par l’extrême droite espagnole

L’info est en fait une grosse intox. Le hoax a été lancé par l’extrême droite espagnole en août 2015, comme le rappelle Henry de Laguérie, correspondant Europe1 en Espagne et collaborateur RTBF, LCI, La Dépêche. journaliste HOAX plages musulmanes

extreme droite espagne

Marianne et Atlantico s’excusent auprès de leurs lecteurs

Marianne a reconnu son erreur et a effacé sa publication. Le magazine s’excuse auprès de ses lecteurs et explique « qu’il s’avère en réalité que cette information déjà relayée par les médias espagnols en août 2015 relève plus d’une volonté de discréditer Podemos que de prendre en compte des faits établis ».

MARIANNE hoax

Le site Atlantico en a fait de même avec la publication d’un erratum :

Une information relayée par plusieurs médias, espagnols comme français, suggérait que le mouvement politique espagnol Podemos réfléchissait à promouvoir l’ouverture de plages réservées à des femmes voilées. Comme le signale Marianne, cette information est en réalité erronée. Nous présentons nos excuses à nos lecteurs.

Malgré les démentis, l’intox continue de prospérer sur les réseaux sociaux.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail