Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

ACTUALITÉ

Islamophobie : un prof d’Histoire-Géographie bourre le crâne de ses élèves

Quand la propagande maligne et l’intoxication islamophobe escaladent l’enceinte des établissements scolaires pour se nicher au cœur des contenus pédagogiques d’un enseignant

Quand la propagande maligne et l’intoxication islamophobe escaladent l’enceinte des établissements scolaires pour se nicher au cœur des contenus pédagogiques d’un enseignant, on peut se demander si un palier supplémentaire n’a pas été franchi dans cette atmosphère délétère qui vilipende et diabolise les citoyens de confession musulmane.

Une évaluation ouvertement islamophobe

En effet, ce mardi 14 octobre un papa fait parvenir au CCIF un extrait de l’évaluation de son enfant, en 5ème au sein d’un collège d’un quartier populaire, proposé par son enseignant d’Histoire-géographie dans le Puy-de-Dôme. Dans l’exercice intitulé, sciemment, « Être musulman », l’enseignant choisi un extrait coranique, accommodant ses questions pour faire du musulman et des adeptes de Mohammed des individus farouches enclins à la guerre et à la violence.

A lire >> Un enseignant licencié pour une question d’examen qui a déplu à une fédération juive

islamophobie ecole

Deux questions apparemment anodines qui demandent à nos chers collégiens de se faire la propre démonstration d’une religion belliqueuse et de marquer alors deux points et demie dans leur contrôle d’Histoire. La corrélation est grossièrement organisée : être musulman c’est être dangereux, coupable, qui doit forcément être désigné à la vindicte populaire.

La suite de l’article sur  islamophobie.net

1 commentaire

1 commentaire

  1. choukri

    18 octobre 2014 at 13 h 46 min

    Il me semble que les musulmans ne doivent pas rester passif face à ce
    genre de dérive.
    Cet enseignant doit être sanctionné et rendre des comptes.
    En effet, les enfants sont des futurs adultes: étant donné que pour l’enfant, l’adulte enseignant est une autorité qui a sûrement raison ( l’enfant n’a pas les moyens intellectuels pour critiquer et relativiser ce que peut dire un enseignant) la manipulation et le bourrage de crâne n’est pas loin!
    La vigilance est de mise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail