Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

ACTUALITÉ

Islamophobe et ridicule

Une membre du parti ultra nationaliste et islamophobe One Nation s’est couverte de ridicule à la télévision en affirmant que l’islam est un pays et que « les juifs suivent Jésus Christ ».

Une membre du parti ultra nationaliste et islamophobe One Nation s’est couverte de ridicule à la télévision en affirmant que l’islam est un pays et que « les juifs suivent Jésus Christ ».

Serait-ce l’interview politique la plus ridicule de l’histoire australienne ? Stephanie Banister, interrogée sur la chaîne de télévision Channel 7, s’est illustrée en tenant des propos qui frisent le ridicule.

“ne pas s’opposer à l’islam en tant que pays”

Pas sûr que cette candidate aux élections législatives australiennes pour le siège de Brisbane en soit sortie grandie, comme le raconte Le Monde. Cette membre du parti ultra nationaliste One Nation a expliqué à l’antenne “ne pas s’opposer à l’islam en tant que pays” mais qu’elle “a le sentiment que leurs lois ne devraient pas être les bienvenues ici en Australie”.

Elle renchérit ensuite en disant opposée à la nourriture qu’elle appelle “haram”(elle confond avec le terme “halal”), avant de dire que “seuls 2% des Australiens suivent les préceptes du ‘haram’”. Soit le Coran.

La candidate aux législatives persiste. “Les juifs ne suivent pas le haram. Ils ont leur propre religion, qui suit Jésus-Christ”, affirme-t-elle, sans sciller.

“Attention, la nourriture halal provoque le terrorisme”

“Stephanie Banister n’en est pourtant pas à son premier coup d’éclat”. Elle avait notamment mené une action dans un supermarché lors de laquelle elle avait déposé des autocollants “Attention, la nourriture halal provoque le terrorisme” sur des aliments. “Sa candidature est d’ailleurs menacée par des poursuites judiciaires”, explique le site internet du journal.

Après cette interview catastrophique, jugée “tronquée” par la principale intéressée et hors contexte pour « la faire passer pour une débile profonde », la presse s’est intéressée à la “Sarah Palin australienne”. Le site américain Gawker la qualifie même “d’encore plus stupide que l’originale”. Cette républicaine américaine avait, notamment, affirmé que l’Afghanistan était “un pays voisin des États-Unis”

Après cette polémique, Stephanie Banister a finalement renoncé samedi 10 août à se présenter aux élections législatives. Le porte-parole de One Nation a expliqué que « l’énorme pression » que la jeune femme a subi avait motivé sa décision. »Nous l’avons acceptée avec regret » a-t-il indiqué. De son côté, Stephanie Banister a seulement exprimé ses « excuses » à son parti, à ses amis et à sa famille, « pour la gêne occasionnée. »

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail