Connectez-vous avec nous
bayt

Le Journal du Musulman

Il découvre dans une valise l’incroyable vie de son père, Abdelkader Mesli (vidéo)

REPORTAGES & DOC

Il découvre dans une valise l’incroyable vie de son père, Abdelkader Mesli (vidéo)

Mohamed Mesli a découvert dans une valise, il y a quatre ans, l’incroyable vie de son père, Abdelkader Mesli.

Un épisode de la Seconde Guerre mondiale est resté méconnu : celui des imams qui ont sauvé des juifs. Mohamed Mesli a découvert dans une valise, il y a quatre ans, l’incroyable vie de son père, Abdelkader Mesli. Il l’a peu connu, car il avait à peine dix ans quand il est mort, en 1960.

bayt

« Il y a des carnets, beaucoup de textes en arabe. Après la découverte de ces documents, j’ai pris la mesure de la personne qu’était mon père », déclare Mohamed Mesli.

Vidéo: Pour France 2, Mohamed Mesli retrace le parcours de son père Abdelkader, imam, résistant et déporté.

La mosquée de Paris, un refuge pour des juifs sépharades

Abdelkader Mesli, orphelin algérien, est arrivé à 17 ans à Marseille. Il a commencé par être docker et charpentier, puis mineur en Belgique. Dans les années 1930, il est l’un des cinq imams de la mosquée de Paris. Pendant l’occupation allemande, dès 1940, les juifs doivent fuir ou se cacher. La mosquée de Paris devient un refuge pour certains juifs séfarades. Abdelkader Mesli, dans l’équipe du recteur, en abrite quelques-uns, délivre des certificats de religion musulmane à d’autres et des tickets de rationnement à des familles.

« Mon père a participé à cette forme de résistance », explique Mohamed Mesli.

Dénoncé à la Gestapo, torturé puis déporté en juillet 1944, il ne révélera jamais les noms des membres de son réseau. Libéré du camp de Dachau en mai 1945, il prendra finalement la tête de la mosquée de Bobigny dans les années 1950.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut