Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

A la une

Hijab arraché en pleine opération dentaire, la patiente quitte le cabinet la bouche en sang

Une musulmane voilée a vécu une vraie humiliation chez son dentiste. L’assistante dentaire a arraché le hijab de la patiente en pleine intervention.

Une musulmane voilée a vécu une vraie humiliation chez son dentiste. En rendez-vous pour se faire extraire des dents de sagesse, l’assistante dentaire a arraché le hijab de la femme en pleine opération. La patiente a du quitter le cabinet la bouche en sang tellement  la situation était devenue insoutenable.

Ce cas d’islamophobie délirant a eu lieu il y a une semaine, le mercredi 11 février d’après le CCIF :

Une femme portant le foulard s’est présentée à son rendez-vous chez le chirurgien-dentiste, pour ce qui ne devait être qu’une opération de routine d’extraction de ses dents de sagesse. C’était sans compter une islamophobie délirante qui déclenche chez certain-e-s des comportements odieusement irrationnels.

Alors que la patiente fait état de sa fébrilité par rapport à l’intervention à venir, celle-ci raconte que ni le docteur, ni son assistante ne font état d’une quelconque marque de compassion à son égard. Au lieu de cela, l’assistante l’a questionnée sur la présence éventuelle d’aiguilles piquées dans son foulard susceptibles d’abîmer le fauteuil. Ce ne sont que les prémisses de ce qui va suivre.

L’assistante lui a brusquement retiré son voile sans prévenir

Non rassurée d’apprendre que sa patiente ne portait pas d’aiguilles sur son foulard et motivée par un soudain accès de haine absurde que provoque chez certains un morceau de tissu, l’assistante médicale lui a brusquement retiré son voile sans prévenir, alors que l’intervention dentaire était en cours !

Dévoilée brutalement, la patiente a demandé des explications, requête à laquelle il a été opposé avec nonchalance que « ce n’était rien », « qu’elle était ridicule », et qu’en plus « qu’elle n’avait pas de cheveux »… Humiliée et profondément affectée par l’attitude de l’assistante et la passivité du docteur, la patiente a quitté les lieux la bouche en sang, rester dans le cabinet dentaire lui étant devenu insoutenable. 

Entre temps, elle s’est faite poser des points de suture dans un autre hôpital. Son époux s’est présenté à la clinique pour y porter réclamation. La directrice lui a présenté ses excuses. Le praticien et son assistante ont nié les faits prétendant que le foulard avait glissé.

Le Collectif Contre l’Islamophobie en France accompagne la victime et l’aide dans ses démarches.

9 commentaires

9 Comments

  1. Hussein

    18 février 2015 at 20 h 12 min

    Pourquoi le nom de l’hôpital n’est pas mentionné ? Ça pourrait servir à d’autres personnes d’éviter ce centre.

    • Skcv

      18 février 2015 at 22 h 04 min

      Oui c’est bien dit!!! Où au moins une indication…

    • hafsaa

      18 février 2015 at 23 h 36 min

      assalamaleycum
      je me suis posée la même question! en effet il serait utile de le connaitre!!

  2. gennaro

    18 février 2015 at 22 h 33 min

    Salam alaykoum

    Je vais avoir du mal a trouver mes mots tant je suis scandalisé. TRop c trop .
    Alors je sais qu’il faut garder son sang froid , mais moi je suis d’avis qu’on balance au moin le nom de la clinique

    Ainsi plus aucun musulman ni personne compatissante n’y mettra les pieds . Et au mieux se rendre en comité afin d’exiger reparation .

    ils veulent ns rendre mechant , qu’ils sachent que pour ma personne ma patience a des limites .

    Courage a la soeur et son mari . Patience à vous .

    Grégory

  3. brabus

    18 février 2015 at 22 h 39 min

    oue jveux savoir ou cest moi !

  4. Omar

    18 février 2015 at 23 h 09 min

    Idem, dans ce genre d’affaire il faut absolument mentionné le nom de l’hôpital/praticien, sinon ces actes resteront sans conséquences…

  5. faty

    19 février 2015 at 7 h 58 min

    Il faudrait le nom de l’hopital pour faire pression et que les protagonistes soient pénalisés.
    Qu’allah nous préserve

  6. ahmad

    19 février 2015 at 10 h 23 min

    cest vrai ca…. pourquoi? et en meme temps si on arretd’ouvrir des pizzerias hallal et autres kebab et on construirait plutot des cliniques privees pour les musulmanes on aurait moins de soucis

    • nad

      19 février 2015 at 17 h 57 min

      tout a fait d’accord aussi c’est une excellente idée, nous sommes compétents dans tous les domaines, à la communauté d’être utile et faire ses preuves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail