Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

ACTUALITÉ

Etats-Unis : la baisse du nombre de circoncisions pourrait coûter des milliards

Pour la première fois des économistes de la santé de la Johns Hopkins University School of Medicine aux états-unis se sont penchés sur l’impact financier de la circoncision des nourrissons.

La circoncision protège de bien des infections. C’est la conclusion de nombreux spécialistes, chercheurs et  épidémiologistes qui ont clairement pris position en sa faveur et la recommande vivement. Les chercheurs ont en effet démontré que la circoncision diminue le risque d’infection urinaire en éliminant les nombreuses bactéries qui se logent dans le prépuce, dont certaines peuvent venir contaminer les voies urinaires.

Un impact financier évident

Beaucoup l’ignore mais l’ablation du prépuce était un acte très répandu dans les années 70 et 80 aux Etats-Unis. A cette époque 80 % des garçons américains étaient circoncis. Cet acte était pour la majorité sans motivation religieuse particulière mais plutôt à but sanitaire.

Ce  chiffre qui a chuté à 55 % en 2010 a attiré l’attention des économistes de la santé de la Johns Hopkins University School of Medicine. Ceux-ci se sont penchés sur l’impact financier de la circoncision systématique des nourrissons à travers une étude publiée dans les Archives de médecine pédiatrique. Pour eux si le taux de circoncision descend au niveau des 10%  aux Etats-Unis, comme en Europe, alors il y aurait un impact direct sur les coûts des soins de santé avec une augmentation de 400 dollars en moyenne pour les hommes et 40 dollars pour les femmes, soit un surcout estimé à 4,4 milliards de dollars au cours de la prochaine décennie. Le Docteur Tobian, épidémiologiste et pathologiste précise : « Ce sont des estimations prudentes. Nous avons seulement évalué les coûts médicaux directs et non pas les coûts indirects, comme la productivité perdue par les soignants ».

Pendant ce temps en Europe

Cette étude coïncide avec différentes tentatives d’interdiction en Europe notamment en Allemagne, en Suisse et en Autriche. Mais ce fut le cas aussi aux Etats-Unis ou des démarches visant à interdire cette pratique ont vu le jour à San Francisco et  à Santa Monica. Ces actions ont été bloquées puisque jugées contraire à la liberté de culte.

Les détracteurs de la circoncision n’ont porté que très peu d’intérêts aux arguments scientifiques, vont-ils prendre en compte les arguments financiers ?

 Crédit photo 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail