Connectez-vous avec nous

Le journal du musulman

Rédactrice web i spheria

Entrepreneurs musulmans

Je suis rédactrice … mais ça veut dire quoi ?

Le 1er novembre les entrepreneures de la oumma se retrouveront pour l’événement I-Spheria. Parmi les profils présents, des rédactrices. Mais ça veut dire quoi être rédactrice ?

Le 1er novembre, à l’Etoile de Villiers, les entrepreneures de la oumma se retrouveront pour le lancement de la plateforme i-spheria.com, dédiée à l’entrepreneuriat de la femme musulmane. Des activités variées et des profils aussi différents les uns que les autres se donneront rendez-vous. Dont notamment des rédactrices…

redactrice

Je suis rédactrice … mais ça veut dire quoi ?

Il n’est pas rare qu’on me demande en quoi consiste le fait d’être rédactrice. Dernier épisode en tête avec la secrétaire de la crèche où je dépose ma fille. Cette situation est toujours l’occasion de faire découvrir une profession aux autres et de faire le point sur ma trajectoire :  je suis rédactrice… mais ça veut dire quoi ?

Être rédactrice c’est un tas de choses à la fois

Lorsque l’on est rédactrice, le rapport avec l’écriture est particulier. Il est en quelque sorte question d’être un couteau suisse quand on a décidé comme moi de ne pas spécialiser dans une thématique précise. Alors les commandes de contenu rédactionnel peuvent être aussi différentes les unes que les autres. Les clients sont demandeurs de portraits, d’articles sur l’actualité, de fiches produits…. avec à chaque fois un fond qui soit adapté au support sur lequel on écrit : web ou print. Etre rédactrice c’est se consacrer à la recherche de l’information nécessaire avant d’entreprendre les travaux de rédaction. De quoi parle-t-on ? Comment définir le sujet ? Est-il concerné par une actualité marquante ? Voici quelques-unes des questions qu’il faut garder à l’esprit. Proposer des services de rédaction c’est également savoir se remettre en question et revoir sa copie lorsqu’en face l’interlocuteur n’est pas convaincu par ce qui lui a été livré. Il est plus facile de fidéliser un client satisfait grâce à un travail répondant à ses attentes !

Pourquoi je suis rédactrice ?

La découverte de la presse écrite avec la colonisation de la Palestine m’a fait aimer l’écriture. J’ai pris conscience du poids des mots pour communiquer. Au cours de mon adolescence j’ai écrit partout où j’ai pu… sauf sur les murs ! Sur des feuilles volantes, des mouchoirs, des carnets, des blogs… des poèmes les premiers temps. Durant mes années universitaires tandis que j’étudiais en Master Information-Communication, j’écrivais sur le blog d’un animateur de radio. Pour le fun, pour me faire la main. Après mes études, j’ai rédigé des portraits, des articles pour une maison d’édition et un site web marocain : mes premières rémunérations. J’ai aussi eu l’occasion de participer à l’écriture d’une série littéraire sur internet et de sortir un livre : « Gaza va mal… Ne vous en faites pas », après mon voyage associatif en Palestine. Occupant un poste de salariée à une certaine période en plus d’être autoentrepreneur, j’organisais mon planning pour écrire. Au fil des collaborations, j’ai vu l’entrepreneuriat musulman être de plus en plus demandeur de rédactrices. Les entrepreneurs délèguent. Il y a aussi les médias de la oumma qui heureusement existent. Ils offrent un autre point de vue et sont une fenêtre à garder bien ouverte. Il faut leur donner de la force, c’est d’ailleurs pour ça que j’écris pour l’un d’entre eux. On ne peut pas se plaindre du traitement d’une information erronée à notre sujet sans agir pour rétablir la vérité, contribuant ainsi à informer la communauté musulmane et au-delà.

Aujourd’hui être rédactrice est pour moi un travail et un plaisir. J’écris pour des clients mais aussi sur mes blogs alencredemaplume.com et monpremierbebe.fr. Confucius a dit « choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie » et je trouve que ça s’applique dans mon cas !

ispheria-femmes

L’entrepreneuriat des femmes musulmanes mérite d’être mis en lumière pour le potentiel qu’il renferme et les parcours qu’il compte. Alors en soutien, n’hésitez pas à solliciter leurs services et à acheter dans leurs commerces.

Réservez le 1er novembre dans vos agendas pour nous retrouver à Villiers-le-Bel pour l’événement I-Spheria.

Site web : http://i-spheria.com/

Continuer la lecture
Vous pourriez aussi aimer...
En haut