Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

ACTUALITÉ

Birmanie : Le moine néo-nazi Ashin Wirathu et son «Mouvement 969»

Un des principaux meneurs de ce génocide est un moine bouddhiste appelé Ashin Wirathu qui a fondé l’organisation antimusulmane «Mouvement 969»

De plus en plus de commentateurs déclarent que la répression contre les musulmans de Birmanie s’apparente à une forme de néo-nazisme et le groupe international de défense des droits de la personne Human Rights Watch a accusé le Myanmar d’orchestrer une campagne de nettoyage ethnique contre la minorité musulmane apatride des Rohingyas qui a fait des milliers de mort et chassé quelque 125 000 personnes de chez elles. Un des principaux meneurs de ce génocide  est un moine bouddhiste appelé Ashin Wirathu.

Il ressemble à tous les moines bouddhistes: tête rasée, robe safran, voix douce. Âgé de 45 ans, Wirathu dirige le monastère de Masoeyein, à Mandalay, deuxième ville en importance en Birmanie. En 2001, il fonde l’organisation antimusulmane «Mouvement 969» (les chiffres ont une référence symbolique bouddhiste). Il accuse, dans ses discours diffusés sur YouTube et sur Facebook, les musulmans de «viols collectifs» et appelle au boycottage des entreprises musulmanes. «Nous, les bouddhistes birmans, sommes trop doux», a-t-il déclaré récemment à la BBC. «Ils, les musulmans, sont de bons commerçants, ils contrôlent le transport, la construction. Maintenant, ils prennent le contrôle de nos partis politiques. Si ça continue, nous finirons comme l’Afghanistan ou l’Indonésie.»

La minorité musulmane de la Birmanie représente 4% de la population, mais elle peut atteindre environ 30% dans certaines grandes villes. Néanmoins, aux yeux de Wirathu, elle représente une «menace» pour le peuple birman.

Des preuves de quatre fosses communes dans l’État d’Arakan

Depuis juin dernier, les musulmans de l’ethnie Rohingya, dans l’État d’Arakan, sont victimes d’une «campagne d’épuration ethnique», selon l’Organisation des Nations unies (ONU). Plus de 125 000 Rohingya et autres musulmans ont été chassés de leur domicile. À Meiktila, en mars, une vingtaine de garçons musulmans ont été massacrés lors de violences perpétrées par une foule hystérique. L’organisation Human Rights Watch a trouvé des preuves de quatre fosses communes dans l’État d’Arakan. Pour l’ONG, il ne s’agit que d’une chose: un crime contre l’humanité.

Le silence des autorités

Comment Wirathu peut-il continuer à répandre sa haine et à mener des émeutes sans être ennuyé par les autorités? C’est la question que soulève le militant birman des droits de la personne Maung Zarni. L’homme n’hésite pas à qualifier le Mouvement 969 et ses sympathisants de «néonazis», et Ashin Wirathu de «pseudomoine bouddhiste». «Le président réformiste Thein Sein a, au mieux, toléré ses discours et activités haineuses antimusulmanes et, au pire,approuvé tacitement le groupe qui incite à la violence envers les musulmans.» Pour Maung Zarni, il ne faudrait pas être surpris de découvrir que des membres influents de la junte militaire se cachent derrière le Mouvement 969 […].  Lire la suite Le moine birman Ashin Wirathu: la haine en robe safran.

La fin des sanctions économiques est un soutien à ce genocide

Alors que ces extrémistes bouddhistes massacrent les musulmans, l’Union européenne a décidé de mettre fin aux sanctions économiques contre la Birmanie. L’Europe veut permettre aux entreprises européennes d’investir dans un pays riche en ressources naturelles. Les opportunités économiques en Birmanie rendent aveugles et muets la plupart des pays occidentaux. Eux qui observaient un  silence complice sont dorénavant un soutien à ce régime qui massacre une partie de sa population.

Source : la presse et courrier international

2 commentaires

2 Comments

  1. nour

    2 mai 2013 at 11 h 48 min

    au mm titre k le nazisme en allemagne sur les juifs et l epidemie continue les juifs ont subis la reproduise sur les palestiniens..ce foutu nazi de m…. veut eradiquer les musulmans de la terre ne serait ce k ces dires « ils .musulmans sont bons commercants…..veulent prendre nos partis politiques » du deja entendu sous une autre forme..mais c est du pareil o meme ..pourvu qu on lui coupe la tete a ce satané….bouddhiste contre toute forme de violences s en n est pas un du tout c est 1 infiltré ce b…pays occidebtaux usa ou israel..les detracteurs des pays musulmans ce sont eux..ils ont deja sevis en tchetchenie.afghanistan.irak.tunisie.syrie.egypte.libye.mali .a qui le tour ?????

  2. Jae

    2 septembre 2013 at 0 h 59 min

    Je trouve cependant dommage de ne pas évoquer le fait que le Bangladesh rejette à la mer les rohingyas fuyant la Birmanie en bateau. Je souhaite également évoquer le fait que les rohingyas sont parqués en Indonésie. On voit bien que la présence de pays à tendance musulmane dans le coin ne signifie pas que ces derniers vont porter secours aux rohingyas qui, je le rappelle, sont considérés par l’ONU comme l’ethnie la plus persécutée du monde (y compris par les musulmans du continent asiatique). Je pense que nous ne sommes pas encore au génocide selon la définition du droit international car les rohingyas sont plus majoritairement expulsés que tués : 150000 expulsions pour 240 morts (ce qu’on appelle alors un nettoyage ethnique, pas un génocide, il y a une différence).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail