Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

LOI NIQAB

ACTUALITÉ

Amnesty International : « Interdire le voile intégral est une entrave à la liberté »

Plusieurs ONG dénoncent la loi française votée en 2010 sur l’interdiction du voile intégral dans un lieu public qui est considérée comme discriminatoire et dégradante.

Plusieurs organisations non gouvernementale (ONG)  dénoncent la loi française votée en 2010 sur l’interdiction du voile intégral dans un lieu public qui est considérée comme discriminatoire et dégradante. Ces ONG, à l’instar d’Amnesty International, se sont engagées aux côtés  d’une musulmane française de 24 ans qui a saisi la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH).

La présidente d’Amnesty International, Geneviève Garrigos, a expliqué à France 24 pourquoi l’ONG s’est engagée au coté de la jeune plaignante :

L’action d’Amnesty International s’inscrit dans une démarche purement juridique. Notre organisation a apporté un certains nombre de documents constitués d’observations et d’analyses juridiques qui viennent renforcer la défense de la partie civile. Il ne s’agit que d’appliquer le droit international. Le texte qui stipule que « nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage », constitue une violation des droits humains. Interdire un vêtement dans l’espace public est une entrave à la liberté d’expression et la liberté religieuse.

L’actuelle loi ne fait que stigmatiser les femmes et les musulmanes en particulier. L’argument qui consiste à dire que la loi vise à les protéger n’est pas recevable. Un certain nombre de femmes intégralement voilées ne subissent aucune pression. L’État n’est pas là pour dire ce que les femmes doivent faire, il doit au contraire leur laisser le choix. Libre à elles ensuite d’épouser des dogmes ou de s’en affranchir.

Malgré ces arguments, la cour de Strasbourg a tranché ce mardi 1er juillet. La Cour européenne des droits de l’homme s’est refusée à une large majorité à condamner l’interdiction du port du niqab en France.

2 commentaires

2 Comments

  1. Oum Omeyya

    5 juillet 2014 at 2 h 26 min

    il fallait malheureusement sen douter. Mais d’un coté al hamduLilah car il y aurait peut etre eu des exces au niveau de sortir et tt du coté des soeurs (et je dis les soeurs mais je parle pour moi en premiere) si ils avaient rendu caduc cette loi. wa Allah u a3lem

    • Oum Omeyya

      5 juillet 2014 at 2 h 28 min

      Toujours est-il que sa renforce l’idee quon a rien a faire en france et que la hijra est bel et bien obligatoire. qu’Allah nous facilites

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail