Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

A la une

Ahmed, écolier niçois de 8 ans, convoqué par la police pour « apologie du terrorisme »

Ahmed, un écolier niçois âgé de 8 ans, a été convoqué devant un commissariat de la ville de Nice aujourd’hui pour « apologie du terrorisme »

Ahmed, un écolier niçois âgé de 8 ans, a été convoqué devant un commissariat de la ville de Nice aujourd’hui pour « apologie du terrorisme« .

L’élève de CE2 est accusé d’avoir défendu « les terroristes » le 8 janvier à l’école selon son avocat qui affirme que l’instituteur a porté plainte contre le gamin.

C’est l’avocat de l’enfant, S. Ibn Salah, qui a alerté de cette dérive sur son compte twitter. L’avocat est stupéfait par cette situation.

« Il a 8 ans, il dessine des Pokemon sur ses cahiers ! Il ne sait pas ce que c’est que le terrorisme. Ses parents ne comprennent pas ce qui leur arrive, ils condamnent évidemment le terrorisme! » précise à metronews l’avocat de la famille.

Le CCIF apporte des précisions concernant cette histoire :

Le 8 janvier 2014, Ahmed, élève en CE2, est interpellé par son instituteur qui lui demande s’il est Charlie. Étant de confession musulmane, et âgé de seulement 8 ans, il s’oppose à Charlie Hebdo en raison des caricatures du Prophète et répond naïvement qu’il est du côté des terroristes.

Ulcéré, son professeur l’envoie vers le directeur de l’établissement, qui se trouve dans la classe d’à côté, et qui lui pose alors la question trois fois devant toute la classe: « est-ce que tu es Charlie? »

Dans ce dossier, des faits de violence sont rapportés par l’enfant, lequel décrit des humiliations qu’il aurait subi de la part du corps enseignant. Diabétique, il rapporte la privation de son insuline par le corps enseignant suite à l’incident.

Puis, une réflexion du directeur de l’école qui, alors qu’il jouait dans le bac à sable, l’a interpellé en disant « arrête de creuser dans le sable, tu n’y trouveras pas de mitraillette pour tous nous tuer ».

Le gamin de 8 ans n’est pas capable de définir le terme « terrorisme ». Il répond « je ne sais pas » à l’officier de police qui lui pose la question.

3 commentaires

3 Comments

  1. Skymendel

    28 janvier 2015 at 22 h 58 min

    Ce slogan imposé à tous pour sois disant condamner le terrorisme est source de confusions et beaucoup de problèmes qui s’ajoutent aux attentats!!
    La question du professeur est encore plus fourbe et crée justement la confusion chez l’enfant, qui se trouve coincé à être pour Charlie Hebdo sinon il soutiendrait le Terrorrisme!
    Cette manière de nous imposer un Slogan, nous mettre dans une alternative « Avec Charlie ou Avec le terrorisme, et de créer la confusion dans la société c’est aussi une sorte de terrorisme…

  2. turpin

    29 janvier 2015 at 7 h 37 min

    N importe quoi ..petit bonhomme
    Les parents dépose plainte aussi j espere et l instituteur et le directeur ne devrais plus exercé ..c est du harcélement et provocation
    Je suis egoeuré par la façon de faire ..

  3. abou mohamed

    29 janvier 2015 at 7 h 58 min

    Bienvenue en israfrance
    Ou bienvenue chez les islamophobes
    C ca la France d aujourd’hui
    Vivement qu on se barre d ici
    Inchallah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail