Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

ACTUALITÉ

Affaire Saïd Bourarach : 4 suspects renvoyés devant la cour d’assises de Bobigny

Un juge d’instruction de Bobigny a décidé de renvoyer devant une cour d’assises quatre suspects soupçonnés d’avoir provoqué la mort de Saïd Bourarach

Un juge d’instruction de Bobigny a décidé de renvoyer devant une cour d’assises quatre suspects soupçonnés d’avoir provoqué la mort d’un vigile, Saïd Bourarach, en utilisant des « pressions psychologiques ».

C’est la première fois que la Justice retient un tel qualificatif. Un juge d’instruction de Bobigny (Seine-Saint-Denis) a décidé de renvoyer devant une cour d’assises quatre suspects soupçonnés d’avoir provoqué la mort d’un vigile par le biais de « pressions psychologiques ».

Ce dilemme pourrait envoyer les quatre hommes en prison pour de longues années. Le cas est examiné ce mercredi matin devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris.

Saïd Bourarach retrouvé mort dans le canal de l’Ourcq

Les faits remontent au mois de mars 2010. Le vigile d’un magasin de bricolage de Bobigny est retrouvé mort dans le canal de l’Ourcq. L’autopsie conclut rapidement à une mort par noyade. Une agression avait éclaté un peu plus tôt entre la victime et quatre clients pour une banale histoire d’achat de pot de peinture et de pinceau, au moment où le magasin fermait ses portes.

La suite de l’article sur RTL.fr

1 commentaire

1 commentaire

  1. Vizion

    25 mai 2014 at 12 h 20 min

    C’est quoi cette information tronquée ???
    Saïd Bourarach a été tué par « pressions psychologiques » ???
    C’est une blague ou c’est juste parce qu’il a été tué par des juifs israéliens de la LDJ que l’affaire doit être minimisée, étouffée ?
    Les coupables du meurtre l’ont menacé de mort 10 minutes avant et l’ont frappé à la tête avec un cric ! Ce sont des pressions psychologiques ça aussi ????
    Ils ont retrouvé un passeport israélien dans la voiture de l’un des meurtriers, c’est là bas qu’ils vont l’envoyer pour lui éviter la prison ?

    « la justice retient le qualificatif pour la première fois »

    C’est un « cadeau » empoisonné.
    Si des arabes ou même des français, avaient tué un juif, alors je ne crois pas que ça se passerait comme ça. Déjà ça aurait fait plus de bruit, trop de bruit.
    Voilà pourquoi c’est inutile de demander la « justice » du Taghout.

    Qu’Allah préserve sa famille et lui accorde la véritable justice pour le sang de notre frère. Amin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail