Connectez-vous avec nous

Le journal du musulman

Actualité

Riyad : L’association qui lutte pour l’émancipation des personnes en situation de handicap

Li Ajlehum, voici l’intitulé de l’association saoudienne qui lutte pour l’intégration des personnes en situation de handicap, dans la vie quotidienne. Quel est le dessein commun qui anime les membres de cet organisme ? 

ArabNews


C’est lors du coup d’envoi de l’association donnant lieu à un rassemblement du 17 au 19 décembre 2022, que l’association Li Ajlehum a fixé une suite d’objectifs précis destinés à aider les personnes présentant des déficiences.

La participation de 41 intervenants provenant de secteurs éducatifs, sanitaires, sociaux, sportifs ainsi que touristiques, a été accueillie. Durant six heures consécutives, une multitude d’experts sur le sujet des personnes en situation de handicap, interviennent afin de transmettre des outils pour les rendre davantage autonomes ainsi que renforcer leur rôle dans la société actuelle.

La présidente de l’association Nouf bint Abdulrahman bin Farhan Al-Saud, actuellement présidente de l’association, s’est confiée au média Arab News à propos du thème de ce quatrième forum.

“Le thème de ce quatrième forum est celui d’une nation ambitieuse, nous voulons donc voir des recommandations qui serviraient les personnes en situation de handicap sous tous les angles. Les recommandations sur lesquelles nous avons travaillé sont nombreuses, cependant, sachez qu’il en reste d’autres, qui elles sont actuellement en mise en œuvre.” a t-elle déclaré avec fierté.

Au cours des tables rondes de la seconde journée, quatre protocoles d’accord ont été signés afin de permettre et de servir ce segment crucial de la société. La principale volonté de l’association est basée sur la célèbre citation : “ne pas leur donner à manger du poisson, mais leur fournir une canne à pêche pour qu’ils apprennent à pêcher.” Par conséquent, afin de les émanciper d’un statut qui les conditionne à être reclus de la société, des dispositifs sont disponibles pour leur donner une chance de relever les défis de la vie quotidienne.

Lors de la seconde journée du forum, une session informative a eu lieu pour expliquer les droits des personnes en situation de handicap dans le domaine du sport ainsi que du tourisme. Le système d’inclusion et de protection est actuellement en voie d’amélioration dans le pays, afin que ces sphères soient dorénavant accessibles pour ces derniers.

Le docteur Sarah Al-Faisal, membre de la Commission saoudienne des droits de l’homme a sensibilisé avec brio l’assemblée en parlant du rôle indispensable des autorités dans la protection des personnes défaillantes contre les abus d’ordre physique ou psychologique. Elle insistera fermement sur l’obligation de les préserver tout en leur donnant accès au travail, au sport ainsi qu’à l’éducation.

En outre, le problème soulevé concerne le traitement de ces derniers par les enfants. L’intimidation ainsi que la violence sont répandus durant ce jeune âge où chacun cherche à placer autrui dans une case. Voilà pourquoi il est indispensable d’éduquer les plus jeunes à ce sujet.

Concernant le roi Salman bin Abdulaziz Al-Saud, son attention concernant cette noble cause est conséquente. Il ne manque pas de souligner que la présence d’enfants handicapés ayant accès à des soins est potentiellement le facteur clé d’une société bercée dans le progrès ainsi que la renaissance. L’association conclura demain sa quatrième réunion annuelle par une cérémonie animée par le prince de Riyad ainsi que des partenaires souverains, soutenant fermement la cause.

.

Continuer la lecture
Vous pourriez aussi aimer...
En haut