Connectez-vous avec nous

Le journal du musulman

Le Prince Saoudien Mohammed Ben Salmane, nommé Premier ministre par décret royal.

A la une

Le prince Mohammed ben Salmane, le nouveau Premier ministre Saoudien

Le Prince héritier Saoudien MBS, nommé Premier ministre par décret royal. Il vise à faire du royaume le cœur du monde arabe et islamique.

Le Prince héritier Saoudien Mohammed ben Salman a été nommé Premier ministre par décret royal.

Voir l’article

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane nommé Premier ministre du royaume, lors d’un remaniement ministériel ordonné par son père le roi Salmane. Selon un décret royal publié mardi par l’agence de presse officielle saoudienne.

Le prince Mohammed est déjà le dirigeant le plus grand exportateur de pétrole au monde, et cette nomination officialise son rôle de chef du gouvernement du royaume. Il est remplacé au poste de ministre de la Défense par son frère cadet, Khalid bin Salman, qui était vice-ministre de la Défense.

Le décret royal a réaffirmé tous les autres hauts ministres dans leurs fonctions, y compris le ministre des Affaires étrangères, le prince Faisal bin Farhan Al Saud, le ministre des Finances Mohammed al-Jadaan et le ministre de l’Investissement Khalid al-Falih.

En nommant le Prince au poste de Premier ministre, un rôle auparavant ​​détenu par le roi avant, le monarque de 86 ans poursuit un transfert de pouvoir lent mais régulier dans le royaume.

L’arrêté royal de mardi n’a pas précisé les raisons de la nomination, mais l’agence de presse officielle SPA a déclaré que le roi – qui reste chef de l’Etat – continuera à présider les réunions du cabinet auxquelles il assiste.

En mai, le roi a été hospitalisé pour des examens médicaux et des traitements, a rapporté SPA à l’époque.

Le prince héritier de 37 ans était déjà en charge de plusieurs des principaux portefeuilles du royaume, notamment l’économie, la défense, le pétrole et la sécurité intérieure.

Projet de Vision 2030

En avril 2016, le prince Mohammed a présenté Vision 2030, la vision de l’avenir de l’Arabie saoudite, qui vise à faire du royaume le cœur du monde arabe et islamique. Une centrale d’investissement et une plaque tournante qui relie trois continents.

L’initiative vise à diversifier et à privatiser l’économie, à la rendre moins dépendante du pétrole. D’ici 2030, l’initiative vise également à établir un système d’administration en ligne.

Prince Premier ministre Saoudien et ce qu’a accompli

MBS est devenu l’héritier du trône en 2017, après avoir précédemment occupé le poste de ministre de la Défense.

Son geste le plus notable en tant que ministre de la Défense a été de diriger l’opération Decisive Storm, une coalition dirigée par l’Arabie saoudite au Yémen contre les rebelles houthistes , qui a été lancée en mars 2015.

Le prince héritier mène également une politique étrangère plus agressive pour contrer l’influence de son rival régional, l’Iran .

Aussi l’héritier du trône, a radicalement changé l’Arabie saoudite depuis son arrivée au pouvoir. Il a mené des efforts pour diversifier l’économie de la dépendance au pétrole, permettant aux femmes de conduire et limitant le pouvoir des religieux sur la société.

Cependant, ses réformes se sont accompagnées d’une répression massive de la dissidence, avec des militants, des membres de la famille royale, des militants des droits des femmes et des hommes d’affaires emprisonnés.

En novembre 2017, quatre ministres, 11 princes et plusieurs entrepreneurs de premier plan ont été arrêtés sur ordre de MBS dans ce qui a été présenté comme une purge anti-corruption . Cependant, les mesures visaient nombre de ses rivaux directs, consolidant ainsi le pouvoir du prince sur le royaume.

Plus tôt cette année, il a accueilli le président américain Joe Biden dans le royaume , dans une tentative de reconstruire des relations bilatérales tumultueuses avec Washington. Également il a effectué une tournée d’affaires en Europe, dans e cadre de la crise de matières premières.

En haut