Connectez-vous avec nous

Le journal du musulman

Actualité

France : Un conducteur assassiné par la police

Ce Vendredi 14 octobre, dans le XII arrondissement de Paris, un drame consécutif concernant la police, s’est produit. Il s’agit de l’homicide volontaire d’un jeune conducteur ayant tenté d’obtempéré avec confusion, avant de perdre la vie, soudainement.

Il est 19 heures. Un véhicule, avec trois passagers se fait interpeller par la police pour un contrôle. Deux d’entre eux, refusent d’obtempérer et prennent la fuite. Le troisième, reste dans son véhicule, quasiment à l’arrêt, au moment du drame. Les policiers, tirent à trois reprises. Le conducteur, inanimé, heurte le trottoir avec sa voiture. Il succombera à ses blessures. La police justifie son acte en l’accusant d’avoir refusé d’obtempérer suite à quelques mètres parcourus avec son véhicule, suite à l’interpellation.

Les policiers auraient déclenché leur arme de service dans un endroit peuplé de monde, à côté du fast-food O’tacos. Les auteurs du crime ont été placés en garde à vue, pour tentative de meurtre par une personne dépositaire de l’autorité publique. L’IGPN a été saisi pour enquêter sur cet homicide volontaire.

Sur la toile, un proche de la victime s’exprime. Il dénonce l’acte abominable commis par la police à l’encontre de ce conducteur. il le décrit comme un individu sans antécédent, discret et apprécié par ses proches. Il rapporte également une version différente, de celle mise en avant par les médias. Les témoins, présents sur la scène, affirment à l’unanimité que le conducteur n’a en aucun cas refusé d’obtempérer.

Sur les réseaux sociaux, la majorité des internautes dénoncent cet abominable meurtre. D’autres, invectivent la victime en lui reprochant de ne pas s’être arrêtée. Le chaos d’un assassinat, mêlé à un océan d’informations ambiguës, désigne l’atmosphère qui peuple le réseau social concernant l’affaire.

Comme le mentionne le hashtag Twitter : la police tue.

Continuer la lecture
Vous pourriez aussi aimer...
En haut