Connectez-vous avec nous

Le journal du musulman

Actualité

Palestine : Abd al-Raouf al-Muhtaseb, l’homme refusant de mettre en vente sa maison pour 100 millions de dollars

Le papetier palestinien Abdel Raouf Al-Muhtaseb est décédé hier, mercredi, dans la ville d’Hébron située dans le sud de la Cisjordanie. Devenu célèbre après avoir publié des vidéos de lui révélant son refus de vendre sa boutique aux colons israéliens pour 100 millions de dollars, il marquera les esprits.

Elrisala

Par le biais de leur compte Facebook, la famille Al-Muhtasib a expliqué que la maison ainsi que le magasin d’Al-Muhtaseb sont situés à quelques mètres de la mosquée Ibrahimi de la ville d’Hébron. Cette dernière serait vivement surveillée par les forces d’occupation israélienne, depuis plusieurs années.

Al-Muhtasib s’était adressé aux dirigeants arabes en 2015 en leur demandant de soutenir la cause palestinienne à Jérusalem malgré les tentations financières auxquelles ils sont exposés. À cette époque, Al-Muhtasib avait déclaré à Al-Jazeera, que les colons lui avaient proposé d’acheter sa boutique et sa maison, en proposant un total de 6 millions de dollars, puis 43 millions de dollars, jusqu’à atteindre les 100 millions de dollars.

L’homme répondit solennellement qu’une pierre dans sa maison valait plus chère que les millions qu’ils pourraient lui offrir. Il avait ensuite révélé que les offres incluaient sa protection et son expulsion vers l’Australie ou tout autre pays de son choix. Il déclarera solennellement : “Tout l’argent du monde ne vaut pas un grain de terre de la ville de Khalil Allah Ibrahim.”

Al-Muhassab a par ailleurs souhaité de tout cœur être enterré dans le cimetière de la ville voisine. Les autorités officielles ainsi que les civils ont réagi sur les médias par rapport à la mort soudaine d’Al-Muhtasib, rappelant les extraits de ses paroles marquantes.

Il a également été mentionné par le comité de résistance au mur, ainsi que les colonies de l’organisation de libération de la Palestine, pour la bravoure dont il a fait preuve. Il sera qualifié “d’icône de la résistance, du défi, de la fermeté et de la constance” à travers toute la ville d’Hébron”.

Continuer la lecture
Vous pourriez aussi aimer...
En haut