Connectez-vous avec nous

Le journal du musulman

Nouvelle plateforme Saoudienne Nusuk

Actualité

L’Arabie Saoudite cible le marché de la Omra avec Nusuk

Nouvelle plateforme Saoudienne Nusuk, lancée hier le 26 septembre 2022 par l’État Saoudien. Après Motawif, Ils ciblent le marché de la Omra.

Le ministère du Hajj et de la Omra a annoncé le 26 septembre 2022 le lancement de Nusuk. Après avoir pris le contrôle du hajj avec Motawif, l’Arabie Saoudite veut avoir le monopole de la Omra également.

Nouvelle plateforme Saoudienne Nusuk, mise en place par l’autorité Saoudienne.

Nusuk, la nouvelle plateforme Saoudienne de Omra

Le ministère du Hajj et de la Omra a lancé lundi Nusuk, la plateforme officielle saoudienne, numérique et intégrée. Elle offre à tous les pèlerins et visiteurs une passerelle de planification facile à utiliser pour leurs voyages vers La Mecque et Médine.

Cette plateforme électronique, vise à améliorer l’expérience des musulmans du monde entier, souhaitant visiter l’Arabie saoudite. Elle est conçue pour faciliter les procédures d’arrivée des visiteurs lors de leur Omra.

Nusuk est une initiative du programme dans le cadre du projet de Vision 2030 du Royaume Saoudien. Elle fournit des informations et une large gamme de services aux pèlerins et aux visiteurs sur comment accomplir les rituels de la Omra avec facilité et confort.

La dite plateforme est lancée en coopération et en partenariat avec l’autorité Saoudienne du tourisme pour fournir la gamme complète de services à travers l’écosystème Visit Saudi. Nusuk propose également divers forfaits et programmes pour améliorer et enrichir l’expérience des musulmans visitant La Mecque et Médine.

Ultérieurement, des services supplémentaires tels que des cartes interactives, un calendrier des offres et des activités, des informations et des services de santé et un guide numérique de toutes les orientations politiques en plusieurs langues seront disponibles. De même Nusuk offre des opportunités au secteur privé, permettant aux prestataires de services d’offrir leurs services par voie électronique aux pèlerins et aux visiteurs.

La plateforme Maqam continuera à prendre en charge la planification du programme Umrah Trip jusqu’à ce que ses services soient transférés à Nusuk à un stade ultérieur. Le ministre du Hajj et de la Omra et président du comité du programme d’expérience des pèlerins, le Dr Tawfiq Al-Rabiah, a expliqué que Nusuk s’inscrit dans la continuité des efforts visant à améliorer la qualité des services fournis aux pèlerins en utilisant les dernières technologies.

De plus, Nusuk, en collaboration avec plusieurs agences gouvernementales, s’efforcera de faciliter les procédures et de permettre aux pèlerins et aux visiteurs de profiter au maximum de leur voyage spirituel. Le ministre du tourisme et président du conseil d’administration de l’autorité Saoudienne du tourisme, Ahmed Al Khateeb, a souligné l’importance de Nusuk dans le cadre du programme Pilgrim Experience. Et son rôle dans le cadre de la coopération et de l’intégration entre l’autorité et le Ministère du Hajj et de la Omra.

L’État Saoudien souhaite s’accaparer du marché de la Omra avec Nusuk, après Motawif

Nusuk, une mauvaise nouvelle pour les agences de pèlerinage

L’avènement de Motawif a eu des répercutions sur les agences de pèlerinage. La nouvelle stratégie de l’Arabie Saoudite a été la cause de la fermeture de plusieurs agences de voyage. Ce qui fait que de nombreuses familles pour qui c’était la seule subsistance, ont perdu leur emploi et sont au chômage.

Aussi, il n y a pas que les agences de pèlerinage qui ont été affectées par les prises de décision de l’État Saoudien. Même les pèlerins du hajj ont vécu une mauvaise expérience suite à la mise en place de cette plateforme au hajj dernier.

La plupart ont effectué toutes leurs démarches administratives sous pression. En effet, ils ont eu à remplir toutes les 5 étapes en une si courte échéance. Ils ont tout fait et effectué leur paiement sous 48h. Après ce délai, les pèlerins ont reçu une réponse les renseignant si leur candidature a été retenue ou pas.

Finalement, Nusuk la nouvelle plateforme conçue et mise à la disposition des futurs pèlerins de la Omra est aussi bien performante et sécurisée que Motawif. Mais, elle représente également un obstacle pour les agences de pèlerinage qui place leur espoir en la Omra pour reprendre leurs activités.

Le gouvernement Saoudien va-t-il réellement prendre le monopole du marché de la Omra comme il l’a fait avec le hajj avec Motawif? Quel serait l’avenir des agences de pèlerinage occidentales et dans le monde?

En haut