Connectez-vous avec nous

Le journal du musulman

Actualité

Les tensions entre musulmans et hindous à Leicester

Les Deux communautés qui autrefois vivaient en parfaite harmonie malgré leurs différents, se confrontent de nouveau depuis  le 28 août dernier

Des musulmans priant la prière du Maghreb dans la rue à Leicester tout juste après le passage des Hindous.

Résultant des conséquences de l’indépendance de l’Inde en août 1947, la haine installée entre musulmans et Hindous ne date pas d’aujourd’hui. Une série successive de querelles s’en est suivie au file des temps. Sans compter le nombre considérable de perte en vies humaines.

Mais, Feu la reine Élizabeth et son fils l’héritier du trône le roi Charles III respectent toutes les croyances. Défenseurs de foi, ils sont tous deux fédérateurs et respectent toutes les religions pratiquées dans leur pays.

Les relations entre hindous et musulmans sont plus apaisées qu’elles ne l’étaient dans le passé, mais des tensions surviennent encore.

les choses ont changées lors de la coupe d’Asie 2022. Le 28 août dernier, suite à une défaite de match de cricket opposant le Pakistan à l’Inde l’histoire se répète encore. Étant donné que ces deux nations soient souvent en conflit, elle sont reliées en bien ou en mal par cette grande rivalité du monde sportif qui est le cricket.

Toutefois, elles se servent de ce sport, pour démontrer leur force ou pour se réconcilier.

Des groupes de supporters de cricket indiens ont été filmés marchant dans les rues de Belgrave. Une banlieue de Leicester, scandant le slogan incendiaire « Pakistan murdabad », ou « mort au Pakistan ».

De ce fait, une vidéo de ces scènes horribles a été largement diffusée sur les médias sociaux. Depuis, elle a déclenché des actes de vengeance.

D’ailleurs, de graves affrontements ont éclaté entre Musulmans et Hindous, une “réunion d’urgence” s’est tenue entre les deux communautés.

En conséquence, de nombreux groupes de personnes ont été impliqués. Non seulement des chants racistes ont été entendus, mais aussi un agent de la police de la ville a été agressé au cours de ces violences.

Depuis lors, d’autres attaques ont été signalées. Suleman Nagdi, porte-parole de la Fédération des organisations musulmanes, a déclaré : Une réunion sera organisée demain avec la police et d’autres parties prenantes pour informer les gens de ce qui se passe et rassurer la communauté sur le fait qu’ils prennent les choses au sérieux.

Aussi il a ajouté en ces propos : Je trouve très inquiétant que de telles choses se produisent dans une ville comme Leicester, où nous sommes habitués à de bonnes relations. Le sport devrait rapprocher les gens. Nous devons appeler au calme, à la tolérance et à la paix

Enfin de compte, plus de 300 personnes ont assisté à la réunion, dont des représentants de la police. Après cette dernière, un groupe d’hommes musulmans a défilé dans plusieurs quartiers de Leicester pour manifester sa présence. Des affrontements et des confrontations avec la police ont eu lieu jusqu’à environ 23 heures. Le Haut-commissariat de l’Inde à Londres condamne les violences à Leicester.


									
																										
En haut