Connectez-vous avec nous

Le journal du musulman

Actualité

LE PRINCE SAOUDIEN MOHAMED BEN SALMANE EN TOURNÉE D’AFFAIRES EN EUROPE

LES PAYS OCCIDENTAUX EN CRISES DE MATIÈRES PREMIÈRES SUITE À LA GUERRE EN UKRAINE FONT APPEL AU PRINCE SAOUDIEN 

Premier exportateur mondial de brut aujourd’hui, Riyad est la seule solution possible des occidentaux qui font face à l’inflation des énergies.

Depuis ce fâcheux incident de l’Ukraine, ils tentent par tous les moyens de convaincre l’Arabie Saoudite d’ouvrir les vannes afin de soulager les marchés.

Ayant déjà reçu à Djeddah le premier ministre britannique Boris Johnson, le président turc Recep Tayyip Erdogan et il y a quelques jours le président américain Joe Biden, Mohamed Ben Salmane était en visite le 26 juillet à Athènes. Il s’était entretenu avec le premier ministre Grec  Kyriakos Mitsotakis où il eut à signer des accords sur différents domaines dont principalement les transports maritimes, de défense, des énergies renouvelables, et de développement régionaux.

Lors de l’entretien il déclare en ces mots : 

Je crois que nous avons également des opportunités historiques en reliant le réseau d’électricité que nous pouvons fournir à la Grèce et à l’Europe du Sud-Ouest à travers la Grèce avec l’énergie renouvelable beaucoup moins chère. Nous travaillons également sur l’hydrogène et sur la manière de faire de la Grèce une plaque tournante de l’hydrogène en Europe. C’est un changement de donne pour nous deux.”

Dans le but de renforcer leurs relations bilatérales, une série de projets est en cours de réalisation.

EMMANUEL MACRON REÇOIT LE PRINCE SAOUDIEN EN DÎNER DE TRAVAIL À L’ÉLYSÉE

Tout comme le reste du monde, la France est tout aussi touchée par cette crise énergétique. C’est dans le même ordre que le président Français reçoit le prince héritier Mohamed Ben Salmane avec une longue poignée de main en signe de bienvenue.

Le prince lui a exprimé sa “profonde gratitude” et ses “remerciements pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité” qui lui ont été réservés lors de cette visite officielle.

Dans le but de négocier une augmentation de production de pétrole, Emmanuel Macron a été le premier à se rendre à Riyad au mois de décembre 2021 avant d’accueillir à son tour le prince Saoudien.

Lors de ce dîner, le sujet principal de la discussion était le pétrole qui est le plus gros dossier qui inquiète le plus les occidentaux. 

Macron a accentué plus les aspects du partenariat stratégique et les moyens de le développer. Aussi il a mis en avant l‘importance de stabiliser les marchés mondiaux de l’énergie, a rapporté l’agence de presse saoudienne officielle.

De même, il a souligné lors de cette réunion “l’importance de poursuivre la coordination engagée avec l’Arabie saoudite dans la perspective de la diversification des approvisionnements énergétiques des Etats européens”.

Les deux dirigeants ont également abordé des sujets d’ordre général, du domaine d’infrastructures, d’investissement, de maintenance et bien d’autres.

La guerre en Ukraine a créé un rapprochement entre le Royaume uni d’Arabie Saoudite et l’Occident.

À l’heure actuelle, le souci premier de ces pays c’est de trouver une solution au plus vite au prix du pétrole qui ne cesse de monter. Et seule l’Arabie Saoudite est capable de fournir à l’Europe une énergie beaucoup moins chère et de stabiliser le monde du marché de l’énergie.

En haut