Connectez-vous avec nous

Le journal du musulman

le CMR dénonce les jeunes musulmanes qui se filment sur les réseaux sociaux

Actualité

France : le Conseil des Mosquées du Rhône condamne les jeunes filles musulmanes qui veulent porter le voile à l’école

Le président du CMR et recteur de la Grande mosquée du Rhône, dénonce le comportements des jeunes musulmanes qui se filment sur les réseaux sociaux.

Dans un Communiqué, le CMR (Conseil Mosquées du Rhône) dénonce les jeunes lycéennes musulmanes qui se filment sur les réseaux sociaux dans les établissements scolaires avec une tenue islamique, une nouvelle occasion de se taire pour les “responsables des musulmans en France”.

 le CMR dénonce les jeunes musulmanes qui se filment sur les réseaux sociaux
le CMR dénonce les jeunes musulmanes qui se filment sur les réseaux sociaux.

Vous l’avez peut être suivi, mais depuis peu, les jeunes adolescents musulmans souhaitant parler de leur religion sur leur réseau sociaux sont taxés d’Islamisme par des médias très sérieux et objectifs tels que Le Figaro ou encore Europe 1. Cet épiphénomène, bien que normalement indiscutable dans un pays où la liberté d’expression est sensée primer par dessus tout à éveiller la curiosité des journalistes en mal de sujets et thématiques au point d’en faire une quasi affaire d’état.

A ce stade de l’ineptie, on serait porté à croire que l’extrême droite allait réagir pour condamner de telles attitudes mais il n’en est rien. Non! la surprise vient d’ailleurs : dans un communiqué, le président du CMR et recteur de la Grande mosquée du Rhône, Kamel Kabtane “dénonce des comportements provocateurs et irresponsable” en parlant de ces jeunes adolescentes qui expriment ce qu’elles pensent mais surtout ce qu’elles vivent. Il n’en demeure pas que Monsieur Kabtane en rajoute une couche, de ce qui, selon lui, apparaît être des manifestations d’une “frange très minoritaire de la jeunesse musulmane” comme si Monsieur Kabtane avait le monopole de la jeunesse musulmane, et qu’il était en mesure de quantifier qui pense quoi et comment au sein de la communauté musulmane.

Le conseil des “Imams du rhone” presse “le corps national à ne pas surenchérir autour de ces faits sociaux“. Avant de continuer : “Nous en appelons donc aux plus hautes autorités de l’Etat afin d’accompagner ces jeunes“. Eh oui, une jeune fille qui souhaite porter le voile, elle a besoin d’être accompagnée, voire même soignée non?

Dans ce contexte, le CMR “en appelle aux vertus pédagogiques du corps professoral et à un apaisement dans l’opinion publique“. Mais l’organisme mobilise aussi les familles de ces jeunes pour “éviter une aggravation de la situation“. Sans commentaires…

Continuer la lecture
Vous pourriez aussi aimer...
En haut