Connectez-vous avec nous

Le journal du musulman

La rue Khadija Bint KHUWAYLID

Actualité

La rue Khadija Bint KHUWAYLID

Le Maire de Stains Azzedine Taibi renomme symboliquement une rue en prenant pour modèle le nom d’une femme inspirante, l’épouse du Prophète (ﷺ).

Azzedine Taïbi, pionnier de la lutte antiraciste, est devenu la cible de l’extrême droite. À la suite du choix de modèle de “Femme inspirante“, est née une polémique. Le Projet place aux femmes est un projet artistique et participatif mis en place par la municipalité. Il a porte sur la réflexion de la place des femmes dans l’espace public. Les habitantes de Stains, renomment symboliquement les noms des rues du quartier par des noms de femmes qui ont marqué l’histoire de l’humanité.

 Ce projet est financé par le bailleur social CDC Habitat a rassemblé les habitantes des quartiers Maroc et Avenir autour de la place des femmes dans l’espace public.

Khadija Bint KHUWAYLID aussi appelée “Tâhira” (la pure) (qu’Allah l’agrée), était la première épouse du Prophète Muhammad (ﷺ). Elle est considérée en l’islam comme étant « la mère des croyants », tout comme ses autres épouses. Une femme d’affaires, connue pour son intelligence, et sa bonne morale, elle était la première personne à embrasser l’Islam.

“Elle a eu confiance en moi lorsque les autres ne m’ont pas cru, elle a mis ses biens à ma disposition pour la cause de l’Islam.” (Rapporté par Bukhari et Muslim).

C’est celle qui a réconforté et rassuré le Prophète (ﷺ) lorsqu’il fut effrayé par l’apparition de Djibril (Qu’Allah l’agrée) au moment de la révélation.

Par son amour, sa dévotion et sa confiance totale au Prophète (ﷺ) Khadija (Qu’Allah l’agrée) a gagné sa place au Paradis. Le Prophète Muhammad (صلى الله عليه وسلم) avait d’ailleurs été chargé de le lui annoncer. Le hadith ci-dessous nous éclaire à ce propos :

D’après Abdullah ibn Abî Awfâ (qu’Allah l’agrée, lui et son père) relate que le Messager d’Allah (ﷺ) a annoncé à khadija (Qu’Allah l’agrée) :

« Elle aurait, au Paradis, une maison de nacre et qu’elle n’y serait troublée par aucun bruit.» Ou, selon une autre version : « […] d’où seraient exclus la fatigue et les cris. » (Rapporté par Bukhari et Muslim).

La rue de Khadija Bint KHUWAYLID (q’Allah l’agrée) et la réaction des internautes

Le projet “Place aux femmes” a provoqué des commentaires raciales et haineux. Face à cette situation, le Maire Azzedine Taibi a émis un communiqué où il exprime sa déception. Il poste également un tweet, dont le suivant :

“Suite à la polémique calomnieuse et honteuse provoquée par la fachosphère sur les réseaux sociaux, voici mon communiqué pour dénoncer une nouvelle fois la haine raciste”.

En haut