Connectez-vous avec nous

Le journal du musulman

Un extrait de partiel tombé en M1 MEEF à l’INSPE de Toulouse

Actualité

France : L’Islamophobie enseignée aux futurs professeurs

Un extrait de partiel tombé en M1 MEEF à l’INSPE de Toulouse

Mathieu Rigouste, sociologue et auteur d’un tweet lanceur d’alerte, exprime son mécontentement sur twitter

Mathieu Rigouste twitter.

A l’Institut national du professorat et de l’éducation de Paris (INSPE), les étudiants du Master 1 « Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation » (MEEF) suivent un cours sur la laïcité et les faits religieux aux accents… tout sauf laïcs. Blast s’est procuré un document extrait d’un support de travail digne d’un meeting d’Éric Zemmour.

Dès la première question, les étudiants sont mis en situation : « A la fin d’un de vos cours, un élève vient vous interpeller (…). Il y’a quelque chose qu’il ne comprend pas et qu’il trouve injuste : une de ses amies a été exclue de l’établissement car elle refusait d’enlever son foulard. “Pourquoi n’est-on pas libre de s’habiller comme on veut ?” vous demande-t-il. En vous appuyant sur les principes et les valeurs de la République et sur des références juridiques, que pouvez-vous lui répondre ? »

Un autre fait

Blast a été cette semaine directement destinataire d’une autre alerte. Elle concerne cette fois l’INSPE Paris et un cours délivré dans ses amphithéâtres, situés dans les locaux du boulevard des Batignolles et de la rue Molitor.

Dans le cadre de ce cours que de drôles de préceptes sont enseignés. Ils distinguent entre les religions, établissant une hiérarchie qui classe en haut de l’échelle le catholicisme et tout en bas l’islam… Un classement totalement arbitraire que rien ne justifie.

En haut