Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

VIE DE MUSULMAN(E)

40 ans de quête spirituelle pour ce Japonais qui devient Musulman et fait son Hajj

John Kami Yama n’a cessé de faire des recherches concernant les différentes religions. La quête spirituelle de ce Japonais de 60 ans a duré 40 ans.

John Kami Yama n’a cessé de faire des recherches concernant les différentes religions. La quête spirituelle de ce Japonais de 60 ans  a duré 40 ans. Quarante années de recherches actives qui l’ont conduit à s’intéresser à la façon dont les musulmans adorent Dieu. Il est  arrivé à une conclusion qui ne laisse aucun doute : l’islam est la seule religion authentique, c’est la seule voie  qui mène à Dieu. Et aussitôt, il a délaissé le christianisme pour embrasser l’Islam.

Une renaissance

Malgré son âge avancé, John n’a pas l’impression d’avoir vécu tout ce temps mais il considère plutôt que sa renaissance à eu lieu il y a 8 mois lors de sa conversion. Et celui ci n’a pas attendu longtemps pour se rendre a la Mecque puisqu’il a accompli son Hajj dès la première année.

« Salmane al Farissi » comme prénom

John a également décidé de changer de prénom. Il a fait un choix loin d’être ordinaire, celui de s’appeler  Salmane al Farissi. Il a motivé son choix ainsi :

Mon expérience personnelle est étonnamment ressemblante à celle de l’honorable compagnon Salmane al Farissi qui n’était pas convaincu de sa religion jusqu’à  ce qu’il voyage dans la région du Cham à la recherche d’e la vraie religion. Et lorsqu’il arriva à Médine, il rencontra le prophète – paix et salut sur lui – et là il embrassa l’Islam.

John Kami Yama assure qu’il n’était ni convaincu ni  même apaisé  par la manière dont les chrétiens ont d’adorer Dieu et plus particulièrement au moment de se confesser et de demander le pardon. Il ajouta aussi :

j’aimais beaucoup discuter et débattre avec les pasteurs au point ou j’ai fait mes recherches au sujet de l’Islam et j’ai découvert que s’était le vrai chemin pour adorer Dieu, alors je me suis reconverti.

Une joie et un bonheur

Sa conversion fut une joie et un bonheur pour lui. Les musulmans qui ont assisté a sa conversion  lui ont rappelé l’obligation du pèlerinage à la Mecque et il s’est empressé de faire le nécessaire pour obtenir un visa afin de  pouvoir mettre en pratique ce pilier de l’Islam.

Pendant son Hajj, John gardait avec lui un papier sur lequel il était écrit la talbiya en Japonais :

Labbayka Allâhumma labbayk, labbayka lâ charîka laka labbayk, inna-hamda, wanni 3mata laka wal moulk, lâ charîka-lak ». Soit « Je réponds à Ton appel Ô Allah, je réponds à Ton appel. Je réponds à Ton appel, point d’associé à Toi, je réponds à Ton appel. Certes, la louange, la grâce et la royauté T’appartiennent, point d’associé à Toi».

Ces yeux ne cessaient de fixer ce papier et il répétait constamment cette formule.

 Pour Rejoindre le JDM sur Facebook c’est par ici

 

4 commentaires

4 Comments

  1. Karodia

    1 novembre 2012 at 8 h 47 min

    Assalamoualeycoum,
    juste, je tien a dire que alhamdoulillah, il reste de très bonne information sur internet, je fais dou’a insha Allah pour ce frère et pour vous et votre site. Encore une fois, alhamdoulillah

    • uhmar

      3 novembre 2012 at 11 h 06 min

      heureux de lire ce genre de temoignage qui permet d’alimenter notre foi.k’Allah ns garde et fasse de nous des muslims pieux et sincères
      ***********************************************************

  2. Le JDM

    3 novembre 2012 at 11 h 10 min

    Wa’alakoum salam wa rahatouAllah

    Amine Baraka Allah fikoum

  3. Karodia

    4 novembre 2012 at 0 h 09 min

    Assalamoualeycoum
    Comme quoi il reste toujours de très bonnes personnes, car, cette génération est en train de couler et je sais ce que je dis car j’ai 14ans et je peu vous dire que aujourd’hui, l’islam passe après tout et qu’un musulman ne montre plus l’exemple, ils ne respectent plus les femmes, jugent a tors et a travers, etc… . Faisons dou’a pour que ça s’améliore insha Allah. Aujourd’hui nous sommes responsables de la religion car après notre prophète, il n’y en aura plus. Profitons donc de chaque instant pour avancer dans le dîne, par exemple sortir fissabilillah. Ne remettons pas a demain ce que l’on peu faire aujourd’hui car on ne sais pas ce qu’il peut arriver donc profitons. Très cher frères, très cher sœurs, Assalamoualeycoum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail